Page d'accueil > Fiction > Inde > Contemporain > Q & A Évaluation

Q & A

Par Vikas Swarup
Avis: 4 | Évaluation globale: Médias
Lauréat du prix
1
Bien
2
Médias
0
Le mal
0
Terrible
1
Le premier roman spectaculaire de Vikas Swarup s'ouvre dans une cellule de prison à Mumbai, en Inde, où Ram Mohammad Thomas est détenu après avoir répondu correctement aux douze questions sur le plus grand jeu-questionnaire de l'Inde, Who Will Win a Billion? Il est difficile de croire qu'un pauvre orphelin qui n'a jamais lu un journal ou allé à l'école pourrait gagner un tel concours. Mais à travers une série d'exaltantes

Avis

date de révision 05/12/2020
Eldridge Gosche

Questions et réponses = Slumdog Millionaire, Vikas Swarup

Q & A est un roman de Vikas Swarup, un diplomate indien. Publié en 2005, il s'agit du premier roman de l'auteur. Situé en Inde, il raconte l'histoire de Ram Mohammad Thomas, un jeune serveur qui devient le plus grand gagnant du quiz de l'histoire, pour être envoyé en prison pour des accusations de tricherie. Au cours du roman, Ram Mohammed Thomas donne des flash-back de sa vie pour expliquer à la police comment il connaissait les réponses aux questions de l'émission - y compris la corruption à laquelle il était confronté et qu'il a dû surmonter.

Le livre parle de destin vs chance et de dévouement personnel. En 2008, le livre a été librement adapté dans le film oscarisé Slumdog Millionaire, qui présente un nouveau personnage principal nommé Jamal et son frère Salim. Le film est un commentaire sur la façon dont la pauvreté et la corruption empoisonnent l'esprit humain, et comment se garder soi-même face à l'adversité.

تاریخ نخستین خوانش: روز بیست و ششم ماه نوامبر سال 2010 میلادی

عنوان: میلیونر زاغه نشین; نویسنده: ویکاس سواروپ; مترجم: مهدی غبرایی; مصطفی اسلامیه; تهران, کتابسرای نیک; 1388; در 352 ص; شابک 9789642953325; موضوع: داستانهای نویسندگان هندی به زبان انگلیسی - سده 21 م

شرح ماجراهای «رام محمد توماس» ، پسر بچه‌ ای كه برای زندگی و زنده ماندن تلاش می‌كند. داستان درباره ی پسر هجده ساله ی یتیم فقیری ساکن «بمبئی», به نام: «جمال ملک» است, که در مسابقه ی: «? چه کسی میخواهد میلیونر شود», شرکت کرده, و موفق شده تا مرحله ی پایانی, پیش برود ه همین باعث مظنون‌ شدن پلیس ، به تقلب در مسابقه ، و دستگیریش می‌شود. بازرس پلیس به او می‌گوید: به‌ شرطی آزادش می‌کند ، که بگوید چگونه به پاسخ پرسشها دست پیدا کرده ؛ که زاراه و ... ؛ ا. شربیانی
date de révision 05/12/2020
Schwenk Vancise


Je dois mentionner que cette critique 1 étoile n'est pas du tout liée à mon opinion sur le film "Slumdog Millionaire" que j'aimais beaucoup mieux que le livre. Je suis heureux que les cinéastes aient intelligemment conservé la seule chose décente à propos de ce roman qui est le dispositif de l'intrigue de jeu télévisé et aient jeté presque tout le reste à la poubelle parce que c'est là que ce roman appartient vraiment. Ce livre a vraiment besoin d'être retravaillé ou mieux encore, d'un auteur différent. J'ai lu dans une revue que "Slumdog Millionaire" se sent comme la tentative d'un mineur d'écrire et je suis d'accord. Ce n'est même pas L de la littérature. Il ne faut pas longtemps pour se lasser de la narration plate.

Quoi qu'il en soit, le style d'écriture n'est peut-être pas le plus gros problème avec ce roman. L'histoire est tellement pleine de clichés. Chaque épisode de la vie du protagoniste semble être tiré d'un film de masala bollywood bon marché (les épisodes du film Slumdog sont bien meilleurs). Swarup a pris tous les vices et les problèmes sociaux auxquels il pouvait penser et les a rassemblés dans une histoire. Maltraitance des enfants, meurtre, suicide, inceste, prostitution, vol, vol, corruption, taquineries, pauvreté, émeutes, querelles religieuses, enfers, guerre Inde-Pak, tout y est. L'homophobie et la pédophilie sont largement exagérées. Tel est le radotage bon marché que Swarup vend au nom du réalisme. Il a également joué la carte de la religion et a nommé le héros «Ram Mohammed Thomas». Avec cette recette de vente en place, M. Swarup ne pensait peut-être plus qu'il était nécessaire de faire un effort dans l'écriture réelle.

Voici quelques extraits de la critique de ce livre d'Amazon par des personnes en dehors de l'Inde:


"Malgré des descriptions déchirantes d'abus sexuels, de racisme, de pauvreté, de sans-abri et bien plus encore dans l'Inde moderne, il s'agit d'une aventure picaresque tout à fait agréable qui est l'une des meilleures lectures de l'année."

"... c'est une histoire facile et divertissante qui capture une grande partie de l'essence de ce pays fascinant."

"Il offre un très bon aperçu de plusieurs sociétés et styles de vie différents en Inde."

"... un aperçu passionnant et fascinant de la vie dans l'Inde moderne. Bien écrit et plein à la fois de la vie courante et des faits historiques sur la péninsule densément peuplée, ..."

"Donne un aperçu de la réalité en Inde."

"... cela vous donne assez de la misère qui existe en Inde .."

"Il est bien écrit et décrit l'Inde, comme c'est le cas aujourd'hui."


Oh, Puhleeze! Ce n'est pas l'Inde moderne (ou même l'Inde dans les temps anciens d'ailleurs). Aucun des épisodes du livre n'a même une faible ressemblance avec la vie d'un homme ordinaire en Inde. Un homme ordinaire ne passe pas toute sa vie au milieu de tous les crimes et misères imaginables. Swarup se plie au public occidental en donnant l'impression que la maltraitance, la pauvreté, la misère et tout ce qu'il n'y a pas dans le mode de vie indien. Et cela aussi d'une personne comme Vikas Swarup qui est un diplomate indien et est censée représenter l'Inde dans le monde extérieur. Au moins, je pense qu'il était assez clair dans le film que ce n'était qu'une histoire d'un orphelin de bidonvilles.La représentation de la vie des bidonvilles de Bombay en toile de fond était peut-être beaucoup plus proche de la réalité dans le film que le roman de Swarup. Le film n'a jamais semblé prétendre que c'était l'essence de la vie en Inde. Swarup, d'autre part, tire ses personnages de différentes classes économiques, de différentes religions, de personnes allant des stars de cinéma aux diplomates, prêtres, hommes d'affaires, bourgeois, habitants des bidonvilles et tout. Et il présente tous les modes de vie possibles en Inde avec juste un côté sombre.

Swarup lui-même ne vit même pas en Inde. Et même lors de ses visites en Inde, je suis sûr qu'il n'a connu que la vie de riches classes supérieures qui ne constituent qu'une petite fraction de notre population. Il n'est pas surprenant qu'il soit complètement déconnecté de la réalité de la vie commune en Inde. Quelqu'un s'il vous plaît, dites-lui que regarder un tas de films de Bollywood n'est pas la façon dont vous obtenez une expérience de la vie indienne.
date de révision 05/12/2020
Javler Robaina

DOIT LIRE! DOIT LIRE! Un des livres que j'ai découvert pour la Serbie, et je suis très fier de le faire bien avant que le film ne soit fait ou gagné l'Oscar ... Ce livre a ce "quelque chose" qui vous fait instantanément tomber amoureux de lui première phrase ... Et vous ne l'oubliez pas plus tard ... Il a fallu un certain temps pour attirer l'attention des lecteurs en Serbie ... Bien que ce livre ait eu de nombreuses éditions en Serbie, son éditeur a complètement ignoré son deuxième roman, pitoyable ... :(
date de révision 05/12/2020
Harrus Mogensen

Je n'étais absolument pas enchanté par le film Slumdog Millionaire; l'histoire, je le sentais, était prévisible avec des personnages totalement inintéressants ou complètement détestables. Cependant, même si je n'étais pas impressionné par le film, je ne pouvais pas secouer le sentiment qu'il y avait le noyau d'une histoire très intéressante là-bas, et que peut-être, juste peut-être, je pourrais avoir une bonne expérience avec le livre.

Je suis heureux d'annoncer que j'avais raison - le livre [u:] Q&A [/ u:] est de loin supérieur au film. Quelques choses que j'ai préférées dans le roman:

1. Pas un délai linéaire; dans le film, la progression des questions dans Millionaire a suivi les progrès de la vie du garçon. Dans le livre, ce n'est pas le cas - la chronologie glisse un peu, et les réponses à certaines questions donnent des indices de choses non encore révélées qui se sont produites dans le passé. C'est beaucoup plus intrigant, pensais-je, qu'une simple récitation de "alors c'est arrivé; puis ceci; et ensuite cela."

2. Sunil n'est pas un meurtrier sans cœur. L'un des principaux problèmes que j'ai eu avec le film était que Sunil était détestable dès le départ, enfermant son frère dans les toilettes, puis vendant son autographe durement gagné. En revanche, le personnage de Sunil dans le roman est un doux garçon, sans relation avec le narrateur, qui aime les films, qui ne tue personne et qui ne s'endurcit pas par la vie qui l'entoure. Sunil du livre est vraiment ce que j'imagine ce qu'ils voulaient que Jamal du film soit, sauf que dans le film, Jamal manquait complètement de charisme et était en fait un peu effrayant.

3. Histoire d'amour minimale. Je ne suis pas une personne opposée à une histoire d'amour, certainement; cependant, dès que Latika a été introduite dans le film, j'ai gémi intérieurement, qu'une prémisse si intéressante était gaspillée pour une autre paire d'amants croisés. Le livre, bien qu'il y ait certainement une romance, ne couvre pas tout le livre. Ce qui permet à Ram Mohammad Thomas (qui est le personnage du nom de Jamal dans le livre) de se développer en tant que personnage au-delà de l'obsession amoureuse. Cela permet également à l'histoire de se développer de manière intéressante, car tout n'est pas vu à travers l'objectif d'un amoureux désespéré. Il y a beaucoup plus de personnages dans le livre qui ont leurs propres histoires, avec plus de paramètres et plus de choses qui se passent. Le livre crée une histoire crédible sur la façon dont les expériences de vie peuvent préparer un homme à gagner un milliard de roupies dans un jeu-questionnaire divertissant, drôle, tragique et horrible, qui mérite, plutôt que d'être déprécié, sa fin heureuse. Le film ne peut tout simplement pas se comparer.

Laisser un avis pour Q & A