Page d'accueil > Fiction > Inde > Contemporain > Q & A Évaluation

Q & A

Par Vikas Swarup
Avis: 28 | Évaluation globale: Médias
Lauréat du prix
11
Bien
10
Médias
2
Le mal
2
Terrible
3
Le premier roman spectaculaire de Vikas Swarup s'ouvre dans une cellule de prison à Mumbai, en Inde, où Ram Mohammad Thomas est détenu après avoir répondu correctement aux douze questions sur le plus grand jeu-questionnaire de l'Inde, Who Will Win a Billion? Il est difficile de croire qu'un pauvre orphelin qui n'a jamais lu un journal ou allé à l'école pourrait gagner un tel concours. Mais à travers une série d'exaltantes

Avis

date de révision 05/12/2020
Eldridge Gosche

Questions et réponses = Slumdog Millionaire, Vikas Swarup

Q & A est un roman de Vikas Swarup, un diplomate indien. Publié en 2005, il s'agit du premier roman de l'auteur. Situé en Inde, il raconte l'histoire de Ram Mohammad Thomas, un jeune serveur qui devient le plus grand gagnant du quiz de l'histoire, pour être envoyé en prison pour des accusations de tricherie. Au cours du roman, Ram Mohammed Thomas donne des flash-back de sa vie pour expliquer à la police comment il connaissait les réponses aux questions de l'émission - y compris la corruption à laquelle il était confronté et qu'il a dû surmonter.

Le livre parle de destin vs chance et de dévouement personnel. En 2008, le livre a été librement adapté dans le film oscarisé Slumdog Millionaire, qui présente un nouveau personnage principal nommé Jamal et son frère Salim. Le film est un commentaire sur la façon dont la pauvreté et la corruption empoisonnent l'esprit humain, et comment se garder soi-même face à l'adversité.

تاریخ نخستین خوانش: روز بیست و ششم ماه نوامبر سال 2010 میلادی

عنوان: میلیونر زاغه نشین; نویسنده: ویکاس سواروپ; مترجم: مهدی غبرایی; مصطفی اسلامیه; تهران, کتابسرای نیک; 1388; در 352 ص; شابک 9789642953325; موضوع: داستانهای نویسندگان هندی به زبان انگلیسی - سده 21 م

شرح ماجراهای «رام محمد توماس» ، پسر بچه‌ ای كه برای زندگی و زنده ماندن تلاش می‌كند. داستان درباره ی پسر هجده ساله ی یتیم فقیری ساکن «بمبئی», به نام: «جمال ملک» است, که در مسابقه ی: «? چه کسی میخواهد میلیونر شود», شرکت کرده, و موفق شده تا مرحله ی پایانی, پیش برود ه همین باعث مظنون‌ شدن پلیس ، به تقلب در مسابقه ، و دستگیریش می‌شود. بازرس پلیس به او می‌گوید: به‌ شرطی آزادش می‌کند ، که بگوید چگونه به پاسخ پرسشها دست پیدا کرده ؛ که زاراه و ... ؛ ا. شربیانی
date de révision 05/12/2020
Schwenk Vancise


Je dois mentionner que cette critique 1 étoile n'est pas du tout liée à mon opinion sur le film "Slumdog Millionaire" que j'aimais beaucoup mieux que le livre. Je suis heureux que les cinéastes aient intelligemment conservé la seule chose décente à propos de ce roman qui est le dispositif de l'intrigue de jeu télévisé et aient jeté presque tout le reste à la poubelle parce que c'est là que ce roman appartient vraiment. Ce livre a vraiment besoin d'être retravaillé ou mieux encore, d'un auteur différent. J'ai lu dans une revue que "Slumdog Millionaire" se sent comme la tentative d'un mineur d'écrire et je suis d'accord. Ce n'est même pas L de la littérature. Il ne faut pas longtemps pour se lasser de la narration plate.

Quoi qu'il en soit, le style d'écriture n'est peut-être pas le plus gros problème avec ce roman. L'histoire est tellement pleine de clichés. Chaque épisode de la vie du protagoniste semble être tiré d'un film de masala bollywood bon marché (les épisodes du film Slumdog sont bien meilleurs). Swarup a pris tous les vices et les problèmes sociaux auxquels il pouvait penser et les a rassemblés dans une histoire. Maltraitance des enfants, meurtre, suicide, inceste, prostitution, vol, vol, corruption, taquineries, pauvreté, émeutes, querelles religieuses, enfers, guerre Inde-Pak, tout y est. L'homophobie et la pédophilie sont largement exagérées. Tel est le radotage bon marché que Swarup vend au nom du réalisme. Il a également joué la carte de la religion et a nommé le héros «Ram Mohammed Thomas». Avec cette recette de vente en place, M. Swarup ne pensait peut-être plus qu'il était nécessaire de faire un effort dans l'écriture réelle.

Voici quelques extraits de la critique de ce livre d'Amazon par des personnes en dehors de l'Inde:


"Malgré des descriptions déchirantes d'abus sexuels, de racisme, de pauvreté, de sans-abri et bien plus encore dans l'Inde moderne, il s'agit d'une aventure picaresque tout à fait agréable qui est l'une des meilleures lectures de l'année."

"... c'est une histoire facile et divertissante qui capture une grande partie de l'essence de ce pays fascinant."

"Il offre un très bon aperçu de plusieurs sociétés et styles de vie différents en Inde."

"... un aperçu passionnant et fascinant de la vie dans l'Inde moderne. Bien écrit et plein à la fois de la vie courante et des faits historiques sur la péninsule densément peuplée, ..."

"Donne un aperçu de la réalité en Inde."

"... cela vous donne assez de la misère qui existe en Inde .."

"Il est bien écrit et décrit l'Inde, comme c'est le cas aujourd'hui."


Oh, Puhleeze! Ce n'est pas l'Inde moderne (ou même l'Inde dans les temps anciens d'ailleurs). Aucun des épisodes du livre n'a même une faible ressemblance avec la vie d'un homme ordinaire en Inde. Un homme ordinaire ne passe pas toute sa vie au milieu de tous les crimes et misères imaginables. Swarup se plie au public occidental en donnant l'impression que la maltraitance, la pauvreté, la misère et tout ce qu'il n'y a pas dans le mode de vie indien. Et cela aussi d'une personne comme Vikas Swarup qui est un diplomate indien et est censée représenter l'Inde dans le monde extérieur. Au moins, je pense qu'il était assez clair dans le film que ce n'était qu'une histoire d'un orphelin de bidonvilles.La représentation de la vie des bidonvilles de Bombay en toile de fond était peut-être beaucoup plus proche de la réalité dans le film que le roman de Swarup. Le film n'a jamais semblé prétendre que c'était l'essence de la vie en Inde. Swarup, d'autre part, tire ses personnages de différentes classes économiques, de différentes religions, de personnes allant des stars de cinéma aux diplomates, prêtres, hommes d'affaires, bourgeois, habitants des bidonvilles et tout. Et il présente tous les modes de vie possibles en Inde avec juste un côté sombre.

Swarup lui-même ne vit même pas en Inde. Et même lors de ses visites en Inde, je suis sûr qu'il n'a connu que la vie de riches classes supérieures qui ne constituent qu'une petite fraction de notre population. Il n'est pas surprenant qu'il soit complètement déconnecté de la réalité de la vie commune en Inde. Quelqu'un s'il vous plaît, dites-lui que regarder un tas de films de Bollywood n'est pas la façon dont vous obtenez une expérience de la vie indienne.
date de révision 05/12/2020
Javler Robaina

DOIT LIRE! DOIT LIRE! Un des livres que j'ai découvert pour la Serbie, et je suis très fier de le faire bien avant que le film ne soit fait ou gagné l'Oscar ... Ce livre a ce "quelque chose" qui vous fait instantanément tomber amoureux de lui première phrase ... Et vous ne l'oubliez pas plus tard ... Il a fallu un certain temps pour attirer l'attention des lecteurs en Serbie ... Bien que ce livre ait eu de nombreuses éditions en Serbie, son éditeur a complètement ignoré son deuxième roman, pitoyable ... :(
date de révision 05/12/2020
Harrus Mogensen

Je n'étais absolument pas enchanté par le film Slumdog Millionaire; l'histoire, je le sentais, était prévisible avec des personnages totalement inintéressants ou complètement détestables. Cependant, même si je n'étais pas impressionné par le film, je ne pouvais pas secouer le sentiment qu'il y avait le noyau d'une histoire très intéressante là-bas, et que peut-être, juste peut-être, je pourrais avoir une bonne expérience avec le livre.

Je suis heureux d'annoncer que j'avais raison - le livre [u:] Q&A [/ u:] est de loin supérieur au film. Quelques choses que j'ai préférées dans le roman:

1. Pas un délai linéaire; dans le film, la progression des questions dans Millionaire a suivi les progrès de la vie du garçon. Dans le livre, ce n'est pas le cas - la chronologie glisse un peu, et les réponses à certaines questions donnent des indices de choses non encore révélées qui se sont produites dans le passé. C'est beaucoup plus intrigant, pensais-je, qu'une simple récitation de "alors c'est arrivé; puis ceci; et ensuite cela."

2. Sunil n'est pas un meurtrier sans cœur. L'un des principaux problèmes que j'ai eu avec le film était que Sunil était détestable dès le départ, enfermant son frère dans les toilettes, puis vendant son autographe durement gagné. En revanche, le personnage de Sunil dans le roman est un doux garçon, sans relation avec le narrateur, qui aime les films, qui ne tue personne et qui ne s'endurcit pas par la vie qui l'entoure. Sunil du livre est vraiment ce que j'imagine ce qu'ils voulaient que Jamal du film soit, sauf que dans le film, Jamal manquait complètement de charisme et était en fait un peu effrayant.

3. Histoire d'amour minimale. Je ne suis pas une personne opposée à une histoire d'amour, certainement; cependant, dès que Latika a été introduite dans le film, j'ai gémi intérieurement, qu'une prémisse si intéressante était gaspillée pour une autre paire d'amants croisés. Le livre, bien qu'il y ait certainement une romance, ne couvre pas tout le livre. Ce qui permet à Ram Mohammad Thomas (qui est le personnage du nom de Jamal dans le livre) de se développer en tant que personnage au-delà de l'obsession amoureuse. Cela permet également à l'histoire de se développer de manière intéressante, car tout n'est pas vu à travers l'objectif d'un amoureux désespéré. Il y a beaucoup plus de personnages dans le livre qui ont leurs propres histoires, avec plus de paramètres et plus de choses qui se passent. Le livre crée une histoire crédible sur la façon dont les expériences de vie peuvent préparer un homme à gagner un milliard de roupies dans un jeu-questionnaire divertissant, drôle, tragique et horrible, qui mérite, plutôt que d'être déprécié, sa fin heureuse. Le film ne peut tout simplement pas se comparer.
date de révision 05/12/2020
Danyluk Manero

Quel est le dicton? "Vous êtes la somme totale des expériences de votre vie"? C'est le livre qui présente un très jeune homme qui a déjà accumulé toute une collection d'expériences de vie, juste en faisant l'expérience de chaque jour de son existence. Heureusement et heureusement, il peut mettre à profit cette existence extraordinaire et gagner beaucoup d'argent!

Mais attendez! Voici encore un autre événement peu recommandable: il est arrêté. Pour tricher. Personne ne peut croire que «quelqu'un comme lui» aurait pu connaître toutes ces réponses.

Ils ne connaissent pas ce jeune homme et comment a été son séjour dans ce monde. Ils voient un paysan à la peau sombre et humble. Ils ne réalisent pas qu'ils regardent quelqu'un qui pourrait survivre à "Survivor". Quelqu'un qui est maintenant mis au défi de demander à quelqu'un de s'asseoir avec lui, de l'écouter, de CROIRE qu'il dit la vérité.

Saisissez votre chance de vous asseoir avec lui et d'aller derrière les réponses.

J'ai adoré les noms des chapitres, la façon dont les chapitres se sont déroulés et la rencontre avec Ram Mohammad Thomas. Il a enduré tellement de crasse qu'il méritait d'avoir le temps de briller!

Quelle que soit votre opinion sur le film SLUMDOG MILLIONAIRE, je suggère humblement que votre expérience ne soit pas complète sans Q&A.

Merci pour la lecture.

date de révision 05/12/2020
Stretch Branker

Le livre de Vikas Swarup n'est pas le film de Danny Boyle. J'ai d'abord appris Q & A d'une interview avec Swarup, dans laquelle il a critiqué le film qui avait fait de ses personnages des noms internationaux. Je vois pourquoi.

Q & A est un récit intensément à la première personne avec des détails sur papier s'alignant rarement sur ceux qui frappent le celluloïd. Swarup nous emmène dans l'histoire à travers une scène différente, joue le jeu avec différentes questions et amène les lecteurs à un point culminant et à un dénouement étonnamment différents.

L'ironie est que la version de Swarup, l'original, est presque désespérément consignée pour être l'objet comparé, car relativement peu rencontreront ce livre avant d'avoir vu le film.

Swarup s'attaque à différents problèmes, y compris la violence basée sur le genre et la prostitution, qui auraient pu faire trébucher la cote d'un film, mais qui sont brillamment séparés par notre protagoniste, Ram Mohammad Thomas. C'est vrai, même les noms ne sont pas les mêmes.

Malgré toutes les différences, le livre et le film sont en fin de compte de solides modèles pour leur format. Nous entendons un monologue interne beaucoup plus indien dans le livre de Swarup que dans la voix off de Boyle occidentalisée. Le langage et l'évolution de Thomas sont beaucoup moins stéréotypés que le slumdog, Jamal Malik, que Boyle a décrit.

Trouver ces différences et se réjouir de chaque nouvelle découverte, dans ce qui aurait pu être un miméographe, est une grande partie du plaisir pour quelqu'un qui s'initie au roman de Swarup à travers le cinéma. C'est un plaisir qui vaut le détour.
date de révision 05/12/2020
Oak Stodola

J'étais déchiré sur la façon d'évaluer ce livre. D'une part, j'ai juste adoré l'intrigue inhabituelle et j'aurais facilement pu lui donner 5 étoiles. D'un autre côté, wow, je ne me souviens pas de la dernière fois que j'ai lu quelque chose d'aussi manifestement homophobe. Trois personnages masculins différents, dont deux sont clairement identifiés comme «gays», étaient des pédophiles prédateurs qui ont maltraité les jeunes garçons. Un troisième homme était également un pédophile qui maltraitait de jeunes garçons, mais au moins l'auteur n'a jamais affirmé qu'il était gay. Je ne pensais pas non plus que ces caractérisations étaient des éléments nécessaires de l'intrigue, donc elles semblaient simplement gratuites. C'est dommage, car ce livre aurait pu facilement faire ma liste de mes romans préférés de tous les temps, mais les connotations homophobes l'ont en quelque sorte ruiné pour moi.
date de révision 05/12/2020
Bamberger Benzango

Ma critique est basée sur le livre audio lu par Christopher Simpson, qui est absolument exceptionnel compte tenu de sa vaste gamme d'accents et de gymnastique vocale. Ses lectures ajoutent un ingrédient qui aurait été cruellement manqué sans lui. Après avoir visité l'Inde, j'ai découvert que j'étais plongé dans le scénario vivant.

J'ai adoré le film mais j'ai trouvé les histoires du livre beaucoup plus attrayantes. Il est à l'origine intitulé "Q&A" qui est en fait le format de l'histoire. Je n'ai pas eu les larmes aux yeux sur de nombreuses histoires, mais celle-ci a vraiment touché mon cœur. Le récit saute un peu, mais tout se joue toujours avec beaucoup de puissance. Le film est basé sur la dynamique de ce livre, mais j'aurais aimé qu'il utilise un peu plus de ces histoires (même si politiquement, je peux comprendre pourquoi elles ne l'ont pas fait). Ram Mohammad Thomas (Jamal dans le film), est encore assez inoubliable. Salim et l'hôte d'autres bons et méchants et toutes leurs histoires resteront avec moi pendant longtemps. Même le maître de cérémonie charismatique a une histoire importante… J'ai adoré. C'est parfois lourd, mais une lecture puissante.
date de révision 05/12/2020
Karia Halgas

J'ai rarement été aussi ambivalent à propos d'un livre que je l'étais à propos des questions et réponses. J'ai réalisé à mi-chemin que je pouvais le déposer, ne plus jamais le reprendre et ne ressentir aucun remords. Pourtant, c'était juste assez engageant pour continuer à lire, et je l'ai terminé. J'ai été modérément intrigué tout au long, mais rien en lui n'a allumé une passion du tout.

Fondamentalement, je suis content de l'avoir extrait de la bibliothèque.
date de révision 05/12/2020
Godard Evitts

Sensationnel. Simon Beaufoy vraiment mérite cet Oscar du meilleur scénario adapté. Je ne pensais pas que Slumdog Millionaire était le meilleur film EVAR! comme certaines personnes semblent le faire, mais le livre est tout simplement horrible. Dispersé et mal écrit, avec un récit qui s'appuie sur des coïncidences plus farfelues qu'un crack-out Diable roman, Q & A parvient également à rendre son protagoniste complètement antipathique et sa romance totalement non romantique. Oh, et le tout - les premiers chapitres en particulier - est extrêmement homophobe. Si tu aimais Slumdog, cela ne fera que ternir votre appréciation. Bien que je suppose qu'il est intéressant de voir comment le même concept peut être pris dans deux directions extrêmement différentes - une qui incitera les gens à distribuer des Oscars, et une qui leur donnera envie d'imiter Oscar le Grouch.
date de révision 05/12/2020
Mukund Kohlmyer

Histoire d'un tiffin-boy qui joue et gagne le plus grand jeu télévisé de la planète et devient millionnaire. Chaque chapitre a été magnifiquement conçu.

Conseillé.
date de révision 05/12/2020
Milty Buice

J'ai vu le film réalisé à partir de cela quand il était au cinéma - Slumdog Millionaire - et je pensais que c'était une prémisse intelligente, bien que trop graphique à certains égards. Le livre est tout aussi intelligent, bien que différent du film, car bien sûr, les films changent toujours les choses. Le livre décrit moins les scènes troublantes que le film n'était graphique.

C'était une lecture très intéressante - j'ai aimé lire sur les différents endroits où Ram Mohammad Thomas a vécu et travaillé, et voir comment les rencontres fortuites lui ont donné les connaissances nécessaires pour pouvoir répondre à 12 questions aléatoires lors d'un quiz - très peu probable, mais toujours amusant lire!
date de révision 05/12/2020
Dorsy Galic

C'est une de ces rares occasions où je vais devoir dire que j'aime beaucoup plus le film que le livre. D'une part, le film a le absolument adorable Dev Patel. Pour deux, je pense que ce fut une décision fantastique de la part de Danny Boyle et. Al. pour éditer les stéréotypes homophobes qui imprègnent le début de ce livre.

Je n'ai lu que soixante-quinze pages, alors peut-être que ça s'améliore. Je ne sais pas. Ce genre de chose a tendance à me déranger un peu et je ne peux pas le dépasser.

Passons en revue spécifiquement ce qui m'a empêché de terminer ce livre:

1) Dans la vignette de la question d'ouverture, le meilleur ami d'enfance du héros est obsédé par la star de cinéma Armaan Ali, qui a récemment figuré dans les potins pour une rupture très publique avec sa co-star. Ce qui est encore pire, c'est que ces écrivains calomnieux l'ont accusé de tendances homosexuelles, ce qui conduit le meilleur ami à acheter tous les exemplaires dudit magazine qu'il peut se permettre et à les brûler. Le héros nous raconte que son ami "déteste les homosexuels" puis poursuit:

«Moi aussi, je connais les pervers et ce qu'ils font aux garçons sans méfiance. Dans les couloirs sombres. Dans les toilettes publiques. Dans les jardins municipaux. Dans les foyers pour mineurs. "

2) Alors que le héros et son meilleur ami regardent le dernier d'Armaan, un vieil homme effrayant s'assoit à côté d'eux, puis procède à se caresser et à molester le meilleur ami, l'incitant à se lever et à menacer de meurtre. Dans un bref moment de clarté, ils se rendent compte que leur agresseur n'est autre qu'Armaan lui-même, portant une fausse barbe.

3) Pour la toute prochaine vignette, l'enfant héros vit dans une église, en tant que pupille d'un prêtre. Lorsqu'un jeune prêtre arrive, le héros l'espionne et observe de la pornographie homosexuelle fourrée dans son matelas, des hommes vêtus de cuir et de chaînes (et à moto!) Se présentant à toutes les heures de la nuit, et la consommation de cocaïne. Le jeune prêtre affiche effrontément son comportement et nargue le jeune héros.

4) Environ 24 heures après l'arrivée d'un visiteur de 15 ans à l'église, le héros entre en contact avec le jeune prêtre qui le viole.

Maintenant, si vous pouvez lire tout cela et que cela ne vous dérange pas du tout, je vous suggère de prendre ce livre. Peut-être que je réagis de manière excessive, mais cela ressemble trop à des stéréotypes flagrants sur les homosexuels en tant que pédophiles pervers. C'est la diffusion de la croyance homophobe selon laquelle les hommes homosexuels «poursuivront» les jeunes garçons à toute occasion. Une croyance selon laquelle, en 1970, 70% des Américains étaient d'accord. (1) Dans une enquête de 2005, seulement 54% des Américains ont déclaré qu'ils «permettraient aux homosexuels d'être des enseignants du primaire». (1)

Donc, je pense que cette croyance erronée est toujours là, et je n'ai pas l'intention de soutenir quoi que ce soit qui la maintienne en vie. Maintenant, en toute équité, Vikas Swarup a déclaré qu'il n'avait pas l'intention que cela soit homophobe, mais plutôt de mettre en évidence «l'exploitation des faibles par les forts». (2) Honnêtement, je n'achète pas du tout cela. J'espère que cet examen pourra informer ceux qui, comme moi, ont une très faible tolérance pour ce genre de choses.

Accord musical parfait

Street Sweeper Social Club - Paper Planes

Bien sûr, Tom Morello est un dieu de la guitare, mais cette couverture de second ordre ne vous donne-t-elle pas simplement envie d'écouter la version MIA? De la même façon, ce livre me donne envie d'un film beaucoup plus intelligent.


1. http://psychology.ucdavis.edu/rainbow...
2. http://www.thefullwiki.org/Q_%26_A_(n...
date de révision 05/12/2020
Edmead Buhr

Whoa. Je dois commencer par dire que je me suis surpris en lisant les 170 dernières pages impaires en un peu plus de quelques heures.

Je suppose que la prémisse de «Q&A» est connue de tous ceux qui n'ont pas vécu sous un rocher, après avoir été adapté dans le film oscarisé «Slumdog Millionaire» en 2008. Mais c'est à peu près là que la ressemblance s'arrête, car le le film s'inspire très peu des événements qui se déroulent dans le livre, ce qui n'est pas forcément une mauvaise chose.

Je dis cela parce que je n'ai aucun doute que le film de Danny Boyle est beaucoup plus réaliste et convaincant. Le roman de Swarup est évidemment imparfait et a ses défauts, mais cela ne devrait rien enlever à l'effort crédible qu'il a mis dans son premier roman et il raconte l'histoire séculaire du triomphe de l'opprimé pérenne dans le contexte moderne d'un émission de quiz populaire.

J'ai particulièrement aimé le style de narration - comment il bascule efficacement entre la narration non linéaire en mode flashback au début de chaque chapitre et revient au présent vers la fin en tant que protagoniste Ram Mohammad Thomas (nuances de `` Life of Pi '' dans son nom) continue en expliquant comment il se trouve qu'il connaît la réponse à chaque question posée dans le jeu télévisé.

La caractérisation n'est pas le point fort de ce roman, étant donné que l'on pourrait arriver à perdre le compte des différents personnages introduits tout au long des nombreuses expériences de Ram. Ce n'est pas si mal non plus, mais aucun des personnages en dehors du protagoniste ne laisse beaucoup d'impression dans l'esprit du lecteur. Mais alors, on pourrait finir par l'ignorer car il se passe tellement de choses dans la vie de Ram en attendant.

Je pensais que la fin était trop `` filmi '' (terme bollywoodien pour `` cliché '') pour mes goûts avec la chose de la réunion et le petit morceau sur la pièce porte-bonheur de Ram (évidemment inspiré de `` Sholay ''), mais j'ai réussi à digérer cela un peu. Je suppose que certains d'entre nous, les Indiens, sont habitués à cela maintenant.

Intéressant, captivant et avec son cœur au bon endroit, j'évalue le premier roman de Vikas Swarup 'Q&A' ​​4 étoiles sur 5 simplement pour son immense valeur de divertissement. Cela donne certainement une lecture agréable, en plus de nous donner une version plutôt vivante et colorée de l'Inde moderne. Fortement recommandé pour les fans de fiction populaire indienne.
date de révision 05/12/2020
Toinette Avona

Je suis arrivé en retard à la fête - très tard. Heureusement, je n'avais pas vu le film non plus (toujours pas, mais maintenant j'espère), donc mes impressions sur le livre sont intactes et sans aucune préconception dérivée du film.

Le livre est intelligemment construit et offre un kaléidoscope tourbillonnant de l'Inde qu'un touriste ne voit jamais, à l'exception du Taj Mahal - et vous obtenez alors la perspective d'un guide non enregistré. De la tragédie et du désespoir des bidonvilles tentaculaires, à la joue des bajoues vivant dans un chawl, aux touches flamboyantes de l'Inde toujours optimiste et ambitieuse, Vikas Swarup partage son Inde avec le monde. Rien que pour cela, c'est une lecture incroyable.

J'ai trouvé un ou deux aspects de l'intrigue un peu artificiels - mais ensuite, nous parlons d'une intrigue où le héros improbable gagne un milliard de roupies dans un jeu télévisé! Pour la plus grande partie du livre, cependant, l'histoire s'est déroulée très naturellement. Le rythme est assez rapide pour un livre aussi substantiel, mais la structure était, je pensais, juste un peu répétitive. Juste un peu. Il y a quelques grands rebondissements.

Il y a des moments d'hilarité, des volumes d'excellente observation sociale, des esprits calmes et des jeux de mots lourds. À la fin, j'ai senti que j'avais apprécié un banquet littéraire.
Soyez averti, il y a des passages et des pages désagréablement réalistes. Donner une liste de mises en garde spécifiques gâcherait le livre, donc je dirai simplement que ces parties ne sont pas recommandées aux lecteurs sensibles. Il n'y a cependant pas de scènes de sexe détaillées (pas la même chose que * pas * de scènes de sexe) et l'utilisation minimale d'un langage grossier.
En fin de compte, j'appelle cela une lecture merveilleuse, que je n'ai pas pu mettre en place avant d'avoir fini.
date de révision 05/12/2020
Lange Vanasse

J'ai vu le film il y a quelques années avec ma mère, et j'ai été stupéfait par l'histoire - presque autant que Dev Patel et combien il est merveilleux. Donc, quand j'ai appris que c'était basé sur un livre; il ne m'a pas fallu longtemps pour aller à la bibliothèque pour essayer de le trouver. Cependant, même si la bibliothèque prétendait l'avoir, elle était introuvable. Jusqu'à l'autre jour, quand je l'ai trouvé sur une étagère loin de là où il était censé être. Parlez de la foi.

Ram Mohammad Thomas vient d'être arrêté. Pourquoi? Pour avoir remporté le premier prix du quiz le plus populaire d'Inde. En tant que garçon vivant dans les bidonvilles de Mumbai, les producteurs de l'émission sont convaincus qu'il a triché afin de gagner le milliard de roupies. Parce que sinon, un slumdog serait capable de répondre correctement aux douze questions? Il a même dit qu'il n'avait jamais été à l'école ni même lu un journal.

Mais lorsque son avocat lui demande d'expliquer comment il connaît les réponses à ces douze questions, il l'emmène dans une course folle composée d'histoires de différentes périodes de sa vie, depuis le jour où il a été retrouvé abandonné dans une église jusqu'à ses jours en tant que guide au Taj Mahal à seulement quelques jours avant le quiz. Chaque histoire contient une explication sur la façon dont il pourrait éventuellement connaître la réponse à chaque question.

Oh mon Dieu. C'est peut-être l'un des meilleurs livres que j'ai jamais lu. C'est réconfortant, parfois hilarant mais aussi déchirant et tragique. C'est une histoire absurde mais toujours réaliste sur la vie d'un jeune orphelin et ses expériences et relations alors qu'il tente de survivre dans un monde qui ne se soucie pas moins de lui.

Je ne voulais pas déposer le livre et j'ai ressenti une pointe de tristesse en lisant la dernière page. Je ne voulais pas que ça se termine mais en même temps, je ne voulais pas non plus que ça continue. C'est brillant juste comme ça; un tourbillon de genres différents - de la comédie au drame, tout comme la vie elle-même. C'est brut et puissant et tout simplement incroyable.
date de révision 05/12/2020
Hukill Oswalt

Bonne idée pour une histoire. Un enfant orphelin pauvre et sans instruction gagne un milliard de roupies (environ 20 millions de dollars) lors d'un jeu télévisé.

A part ça, c'était un peu difficile de parcourir ce livre. Je pense que c'était tous les noms indiens. Je sais que ce livre est écrit par un Indien et a été traduit en anglais, mais j'ai eu du mal à y entrer lorsque chaque phrase avait un mot indien, je ne savais pas ce que cela signifiait et il n'y avait pas d'autre explication pour l'aider à le comprendre. Peut-être que si je parlais cette langue, cela n'aurait pas été une énorme distraction.

Ce que j'ai aimé:
- La base de l'histoire
- Comment l'histoire a été racontée, un événement de la vie a aidé à répondre à toutes les questions du jeu télévisé

Ce que je n'ai pas aimé:

-Trop de caractères, avec des noms comme; Rani Sahiba, Shakil, Shankar, Salim, Swapna Devi, Mahendra Singh, Shan Jahan, etc., etc. Je ne pouvais pas vraiment garder trace de l'un d'eux.
- La mention constante de la dame au sari blanc (sa mère?), Pas la peine.
- Trop prévisible, vous saviez qu'il gagne le milliard de roupies depuis le début. Vers la moitié du livre, je me disais "Je parie que sa roupie" chanceuse "a des" têtes "des deux côtés, etc., etc.
- Cet adolescent, tue des gens à volonté, vole des gens à volonté, a des relations sexuelles avec des prostituées mineures, est un fraudeur et un menteur, n'a eu aucun problème à trouver du travail ou de l'argent, et devinez ce qu'il gagne un milliard de roupies! Hourra !!
date de révision 05/12/2020
Wilkey Cochenour

Questions et réponses est le livre qui a inspiré le film Slumdog Millionaire. Cependant, les deux se ressemblent peu ou pas, sauf pour la prémisse de base: un orphelin des bidonvilles de l'Inde participe à un jeu télévisé et remporte le premier prix, mais les producteurs du spectacle pensent qu'il doit avoir triché, alors l'enfant raconte des histoires de sa vie qui racontent comment il connaissait les réponses aux questions. Mis à part cette ébauche, le livre et le film sont vraiment deux entièrement différentes histoires composées de presque entièrement différents détails.

Questions et réponses n'est certainement pas pour les personnes à peau mince / à ventre faible. Pratiquement toutes les souffrances humaines imaginables se retrouvent dans ses pages: meurtre, viol, molestation, pédophilie, abus, travail des enfants, prostitution, suicide, vol, corruption, pauvreté ... la liste est longue. Je feuilletais les pages en me demandant si les atrocités pouvaient vraiment empirer ... elles l'ont fait. Hou la la! C'est presque suffisant pour vous faire perdre la foi en l'humanité.

Peut-être que je suis malade, parce que je ne pouvais pas le dire. J'ai été absorbé par l'histoire dès le début et chaque «chapitre» était plus puissant que le précédent. Le mettre de côté n'était vraiment pas une option avant d'avoir terminé la dernière page. Certainement, une expérience de lecture que je n'oublierai pas de sitôt. Incroyable!
date de révision 05/12/2020
Dichy Farfaglia

Q and A est le livre sur lequel le film Slumdog Millionaire, lauréat de plusieurs Oscars, a été réalisé. C'est donc similaire mais très différent du film et oui, c'est très bien.

Les gens qui ne lisent pas me demandent généralement mes raisons de lire. Autrement dit, j'aime juste lire et donc à cette fin, j'ai fait de ma devise de continuer à lire. J'adore tout lire, sauf les livres d'auto-assistance, mais même ceux de temps en temps. J'ai lu presque tout le genre mais YA, Fantasy, Biographies sont les plus. Bien sûr, ma série préférée est Harry Potter, mais il y a beaucoup d'autres livres que j'adore. J'ai des bibliothèques remplies de livres qui attendent d'être lus, donc je ne peux pas rester et passer plus de temps dans cette revue, alors rappelez-vous que j'ai adoré lire ceci et que j'aime lire plus, vous devriez également lire ce que vous aimez et ensuite juste Continuez à lire.
date de révision 05/12/2020
Baudoin Abramowski

J'ai lu ce livre pour une réunion du club de lecture le mois dernier.
J'avais regardé le film il y a quelques années et je me souviens avoir apprécié l'histoire.
Ceci est raconté dans des sections de la vie de Thomas. Il explique comment un garçon des bidonvilles pourrait répondre à toutes les questions pour gagner un milliard sur un jeu télévisé. Mon attention a été captée pendant que j'essayais de deviner quelle allait être la prochaine question sur le jeu télévisé d'après l'histoire que Thomas a racontée. J'étais généralement loin.

Avec la façon dont ma vie a été folle ces dernières semaines, les histoires courtes ont rendu ce livre facile pour moi à traverser * gagner *
Je dois dire que ce n'était pas aussi inspirant que je l'avais pensé. C'était triste et sale et nous avons raté le gros numéro de la chanson qui vous a laissé tous les * sentiments * à la fin du film.
C'était une forte lecture trois étoiles. On dirait que ça a un peu échoué à la fin.
date de révision 05/12/2020
Domenico Barger

Je suis un aspirant avoué pour les fins heureuses, même quand elles sont un peu artificielles ou un peu trop tapotées. Il n'est donc pas vraiment surprenant que les questions-réponses résistent bien pour moi, car toute la prémisse du livre est tout au sujet des artifices et des fins heureuses. Le livre s'ouvre sur l'arrestation du narrateur, Ram, qui vient de gagner un milliard de roupies sur un jeu télévisé indien; les producteurs pensent qu'il a dû tricher pour répondre correctement à toutes les questions. Il est sauvé de l'interrogatoire brutal de la police par un jeune avocat altruiste qui a l'intention de le défendre contre les accusations de tricherie - tout ce dont elle a besoin est de comprendre comment il connaissait les réponses. Alors Ram raconte sa vie en extraits, en se concentrant sur les moments formatifs de son enfance qui lui ont donné les informations sur lesquelles il serait interrogé devant un public de studio de télévision. C'est un peu une aventure picaresque alors que Ram passe d'un orphelinat à un presbytère aux maisons des riches et puissants (en tant que serviteur) à un appartement du ghetto au Taj Mahal (en tant que guide touristique) à un bar de garde dans le ghetto. Comme le destin l'aurait voulu, dans chacun de ces endroits, il apprend des anecdotes obscures qui sont miraculeusement utiles dans le jeu-questionnaire. Dans mon esprit, c'est une prémisse de rupture - si vous pouvez l'avaler, vous apprécierez vraiment le livre, et s'il semble trop tiré par les cheveux, le livre vous ennuiera probablement sans fin. Je l'ai trouvé juste dans ma ruelle - j'aime chercher les petites connexions dans la vie et je pourrais lire comment vivre à côté d'un ancien professeur d'alcoolique alcoolique dont la fille a nommé un chaton après Pluton parce que Pluton est la plus petite planète mène à un analphabète garçon sachant quelle est la plus petite planète (mais pas combien de planètes il y a) toute la journée.

La chose brillante à propos du livre est que la fin a de multiples rebondissements et révélations qui lui sont propres, tangentiels à la question centrale de savoir si l'avocat aidera Ram à obtenir son milliard de roupies sur lesquelles les producteurs tentent de revenir. Et ces révélations sont hautement coïncidentes et peu probables en soi, mais avec les bases que le livre prépare à l'avance pour que les coïncidences semblent banales, tout se sent bien (si un peu précipité).

Plus important encore, Ram est un grand protagoniste, sympathique et vertueux et très facile à enraciner, il est donc vraiment gratifiant de voir les étoiles s'aligner pour lui. Des choses horribles lui arrivent et tout autour de lui tout au long de sa vie, mais son histoire n'a jamais été trop douloureuse pour en être témoin. Et, pour un meunier comme moi, sa fin heureuse bien méritée était une douce récompense.
date de révision 05/12/2020
Kimon Stander

Je l'ai lu avant de voir le film Slumdog Millionaire, mais s'il n'avait pas été engagé, je n'en aurais pas entendu parler. Depuis, j'ai tous ses livres. Mon préféré est Six Suspects.
Q & A est très différent de Slumdog pour commencer, il n'y a pas de chant ou de danse dedans.Vous pouvez voir qui veut être un héritier d'un million avec Chris Tarrent, ce qui bien sûr est l'influence de la crinière de ce livre.Ben Elton a également fait un livre de quiz en utilisant Big Brother dans le sien, mais ici, c'est la version indienne de cela.
Établissez environ six histoires différentes menant aux six questions et comment un garçon de la rue analphabète peut connaître les connaissances de base, un cas d'être au bon endroit au bon moment.
date de révision 05/12/2020
Alvord Schantz

Ram Mohammad Thomas a été arrêté. Comment un orphelin de 18 ans à Mumbai peut-il connaître les réponses à des questions triviales qui lui permettent de gagner un milliard de roupies en jouant à un jeu télévisé sans tricher? Alors qu'il parle à son avocat, il raconte des histoires de sa vie aventureuse qui a été remplie de suffisamment de circonstances inhabituelles pour fournir les réponses. Un livre qui montre le combat entre le bien et le mal, les dangers d'une richesse excessive, comment la pauvreté peut faire de la survie une lutte quotidienne, et que la bonne chance est souvent quelque chose que l'on crée.
Tout le monde connaît le film, mais avez-vous lu le livre qui se trouve souvent sur les listes de lectures préférées.
5 étoiles
date de révision 05/12/2020
Odell Inderjit

Si vous aimez un film, vous seul lirez le livre, mais dans tous les cas, j'ai toujours observé que le film ne peut jamais correspondre au livre ... mais oui, certains peuvent le justifier. Mais Slumdog millionnaire ne s'en approche même pas. Le livre est merveilleux .. avec des rebondissements incroyables et beaucoup de masala. Mais le millionnaire de Slumdog a glorifié l'instinct de pauvreté et de survie en Inde qui était si bien apprécié par l'Occident. Je pense que le film ne justifie tout simplement pas le livre, il y avait tellement de choses que le réalisateur pouvait dépeindre. de toute façon .. veuillez lire le livre ... c'est une excellente idée qui est bien exécutée.,.
date de révision 05/12/2020
Charlet Schlichting

J'ai adoré le film Slumdog Millionaire, mais le livre est tout aussi bon et décrit en fait chaque scène qui se passe dans le film, puis certaines. La vie de Jamal de mendicité, de crime, d'abus et de recherche de son meilleur ami perdu, Latika, est écrite d'une manière inoubliable reflétant certains problèmes qui se passaient en Inde à l'époque.
date de révision 05/12/2020
Winnifred Kundrick

Slumdog Millionaire (Q & A) n'est pas un chef-d'œuvre de prose. Mais ça is une histoire surprenante et stimulante, remplie de commentaires sociaux.

Le prologue est engageant, établissant rapidement la ridicule d'un serveur des bidonvilles remportant un quiz. Il souligne habilement la démission les habitants de Dharavi ressentent leur sort dans la vie: l'inévitabilité que la police vous emmène; les abus perpétrés par des officiers corrompus; la croyance que vous invoquer seulement le malheur si vous défiez la fracture sociale, si vous avez l'audace de rêver de franchir la barrière entre riches et pauvres.

L'ensemble Elégante composé l'acceptation lamentable est un fil conducteur du roman. Une femme pense que la mort doit être exquise, si les mauvais traitements infligés par son amant peuvent être si douloureux mais si doux. Un groupe de garçons handicapés pense que leur vie dans un squat Dickensian est tolérable car cela signifie de la nourriture, un abri et une protection contre d'autres gangs. Un voisin avise Ram que pour atteindre le bonheur, il ne faut que refermer ses sens et il n'aura plus à se préoccuper de la douleur qui l'entoure. Avec l'ignorance cultivée vient la paix.

Ce n'est pas un conseil que Ram Mohammad Thomas peut tolérer.

Slumdog Millionaire est l'histoire d'un outsider. Un garçon qui dénonce les injustices, en utilisant tous les outils que le destin lui fournit. À bien des égards, il est une piste remarquable. Ram est confronté à la dureté et à la cruauté à chaque tour, mais maintient une conscience impressionnante des autres et reste ouvert à la connectivité. Il est sensible et empathique, faisant confiance à l'univers sans être naïf de ses pièges. Il ose plusieurs fois rêver de franchir la fracture sociale. Mais plus encore, il rêve de rester en vie, de se connecter, de soulager le fardeau des autres.

Le destin et l'interdépendance de toutes choses jouent un rôle incroyablement fort. La synchronicité des événements a des proportions mythiques. Le positionnement du héros par Swarup met souvent à rude épreuve la croyance - à moins que vous ne vouliez faire confiance au pouvoir de la chance et à l'idée que tout se passe pour une raison.

Appeler Ram un héros est approprié - et double face. Dans chacun de ses récits, il montre un désir farouche de protéger les autres. À un moment donné, je me suis demandé dans quelle mesure sa capacité à être au bon endroit au bon moment était née d'un complexe de héros. Mais j'ai ensuite pris en compte ses nombreuses pertes ainsi que le dialogue au sein de ses récits. Il y a une planéité dans chaque conversation - un aspect qui m'a énervé au début. le le dialogue apparaît comme une traduction de sens, pas un discours authentique imprégné d'émotion. Il y a aussi beaucoup de choses à raconter au lieu de montrer.

Peut-être que le ton de niveau le rend plus crédible. Ce garçon n'est pas sensationnaliste dans ses souvenirs ou dans ses actes. Il fait simplement ce qu'il pense devoir faire et rien de plus. Si Swarup était flamboyant dans ses écrits, notre admiration pour la persévérance de Ram pourrait fléchir. Avec cette planéité, il n'y a pas d'ego pour entacher la signification des événements.

La capacité de Ram à se connecter à tant de personnes est soulignée par son nom, Ram Mohammad Thomas - ainsi appelé à faire plaisir aux membres d'un comité de toute foi. (Il plaisante en disant qu'il a de la chance que le membre sikh ne soit pas venu à la réunion de ce jour, ou son nom serait encore plus long.) Tout au long du livre, nous entendons parler d'émeutes à motivation religieuse, de crimes haineux et de foules vicieuses. Nous entendons également parler des expériences de Ram vivant dans des chawls ou dans une église, où il apprend les rudiments de toutes les religions de personnes vivant ensemble en compagnie. Ram lui-même n'adhère à aucune foi. Il est tout et rien, connecté à des individus et non à des idéologies.

La vanité de Swarup des questions de jeu télévisé évoquant des souvenirs profondément significatifs est saine. Il nous permet de rebondir avec Ram à travers le temps et les circonstances, offrant un impression bien équilibrée du personnage. Nous nous investissons dans la vie de Ram, désireux des pièces manquantes de sa chronologie. C'est efficace. L'histoire finale du quiz se montre pâle en comparaison jusqu'au gros gain littéral et figuratif.

Il y a tellement plus à considérer ici: la fracture socio-économique; la guerre entre l'Inde et le Pakistan; la violence née de la ferveur religieuse contre la coexistence de différents groupes au sein d'une même ville; la corruption et l'abus de pouvoir; décider si l'auteur est totalement homophobe; héroïques à l'écran suscitant des ambitions irréalistes; L'éducation minimalement invasive comme l'une des inspirations de l'auteur; la comparaison du livre avec le film. Les discussions suscitées par ce livre pourraient être interminables. Je termine cette revue comme j'ai commencé: ce roman est-il transcendant dans sa prose? Non, mais, putain, ça vous fera réfléchir.
date de révision 05/12/2020
Esch Seagle

J'ai terminé la lecture des questions et réponses ce matin, une lecture très agréable et un véritable tourneur de pages. Si le film, Slumdog Millionaire, basé sur ce roman est presque aussi bon, alors ce sera celui à regarder.

Q&A commence avec Ram en tant que gagnant du plus grand prix dans un quiz télévisé, il est arrêté pour tricherie car personne ne pense qu'un serveur dans un restaurant de Mumbai pourrait éventuellement répondre correctement aux douze questions.

Les douze chapitres suivants sont basés sur des incidents qui se sont produits dans la vie courte mais très complète de Ram. Chaque incident concerne une question du quiz. C'est une façon vraiment unique d'écrire un roman, mais ça marche vraiment. Les événements ne sont pas classés par ordre chronologique, mais chaque chapitre est sa propre histoire pleine de suspense.

Il s'agit d'un mélange séduisant de haute comédie, de drame et de romance qui révèle comment nous savons ce que nous savons - pas seulement sur les futilités, mais sur la vie elle-même. En regardant l'humanité dans toute sa misère et sa gloire, Vikas Swarup présente une vision de la lutte entre le bien et le mal - et ce qui se passe quand un garçon n'a d'autre choix dans la vie que de survivre.

Une excellente lecture.

Laisser un avis pour Q & A