Page d'accueil > Horreur > CthulhuMythos > Lovecraftian > Le cycle d'Ithaqua Évaluation

Le cycle d'Ithaqua

The Ithaqua Cycle
Par Robert M. Price August Derleth, Algernon Blackwood, Brian Lumley, Joseph Payne Brennan, Pierre Comtois,
Avis: 4 | Évaluation globale: Médias
Lauréat du prix
1
Bien
1
Médias
2
Le mal
0
Terrible
0
Ithaqua, le Cold Walker in the Waste, a des racines profondes dans le folklore du nord gelé. Il est Sasquatch, le Wendigo, le Wind-Walker. Ici, réunis en un seul endroit, se trouve un cycle complet d'histoires sur Ithaqua, du séminal d'Algernon Blackwood "The Wendigo", au tout nouveau "Wrath of the Wind-Walker".

Avis

date de révision 05/12/2020
Oona Junke

Peu importe le nombre de ces recueils de Call of Cthulhu que j'ai lus, il y a toujours des histoires bien meilleures que d'autres, comme dans n'importe quelle anthologie. Dans cette collection, il y a un total de 14 histoires (plus une introduction de l'éditeur et des commentaires de l'éditeur avant chaque histoire).

Dans l'ensemble, c'était un bon livre, et de loin, la meilleure histoire de toute la collection était la première, "The Wendigo", d'Algernon Blackwood. Après cela, les lecteurs des histoires du mythe de Cthulhu sous leurs diverses formes reconnaîtront de nombreux auteurs qui ont contribué à ce volume, mais le travail de Blackwood est de loin supérieur.

Voici la liste des contenus (un * indique mes favoris)

1. "Le Wendigo", par Algernon Blackwood *
Un groupe de chasseurs traquant des orignaux dans le désert canadien décide qu'ils auraient peut-être plus de chance s'ils se séparaient. Deux d'entre eux, Defago (le guide) et Simpson (un jeune écossais dans la partie de chasse) décollent en canoë pour l'autre côté du lac. La première soirée, le Wendigo fait son apparition et laisse l'horreur dans son sillage. Excellente histoire; peut-être apprivoiser ce qui est écrit pour l'horreur ces jours-ci, mais je sentais que c'était superbe.

2. "The Thing from Outside", par George Allen England *
Apparu à l'origine dans un magazine en 1923, il a encore un bon potentiel de fluage aujourd'hui. Un petit groupe de personnes qui se dirigent vers le sud pour quitter la baie d'Hudson avant que l'hiver rigoureux ne s'installe ont leur propre rencontre avec le mal sous la forme d'une «chose de l'extérieur». Ils se retrouvent dans une course à la survie et à leur propre santé mentale. Bien.

3. "La chose qui marchait sur le vent", par August Derleth *
Je dois avouer avoir déjà lu ceci, mais je ne sais pas exactement où, puisque j'ai tellement de ces anthologies que les histoires commencent toutes à se brouiller. Néanmoins, c'est là qu'il change le nom du Wendigo en Ithaqua et le relie (à sa manière) au Mythos original de HPL. Bon et effrayant.

4. "The Snow-Thing (Ithaqua)", par August Derleth - la suite de The Thing That Walked on the Wind, et pas aussi bon que l'original. J'ai apprécié l'histoire de base (dommage qu'il n'aurait pas pu faire une série d'histoires juste à Dalhousie) mais celle-ci amène d'autres personnages du mythe qui ne semblent tout simplement pas correspondre.

5. "Au-delà du seuil", par August Derleth
D'accord, celui-ci était assez décent, mais pas sur la liste des meilleures histoires du livre. Un jeune homme d'Arkham est appelé à se rendre au domicile de son grand-père dans le nord du Wisconsin. Il semble qu'il y ait eu récemment des événements étranges. Bien sûr, il y a les "textes maléfiques typiques qui auraient dû être brûlés mais qui ne l'étaient pas, ils sont tombés entre de mauvaises mains" avec la "convocation de la puissance maléfique" qui se passe ici. Pas beaucoup de nouveautés ou d'originalité dans cette histoire si vous avez lu beaucoup de HPL ou de Derleth dans le passé.

6. "Né des vents", par Brian Lumley *
Celui-ci m'a vraiment plu, mais là encore, je suis un grand fan de la plupart des travaux de Lumley. Un météorologiste américain se rend à Navissa, au Manitoba, pour récupérer après avoir subi une sorte de «plainte thoracique». Il reste au domicile d'un ami, le juge Andrews. Il semble que le juge ait eu un ami qui, il y a quelques années, a disparu dans le désert froid du Nord, le long du sentier Olassie. La croyance dans le Wendigo / Wind-Walker est forte ici. Quoi qu'il en soit, le météorologue surprend une conversation entre la veuve de Bridgeman et le juge, et il s'avère que maintenant le fils de Mme Bridgeman a disparu le long du sentier Olassie, et elle vise à le récupérer. Le météorologue se porte volontaire après avoir lu certains des travaux de Bridgeman sur l'anthropologie et les cultes étranges du nord. Peu d'entre eux savent ce qui les attend ...
Une très bonne histoire; l'un des meilleurs de la collection.

7. "Spawn of the North", par George C. Diezel II et Gordon Linzner *
Un regard différent sur la légende Wendigo / Wind-Walker / Ithaqua, qui se déroule jadis. Dans l'extrême nord du Yukon se trouve la mine Consolidated, dont les travailleurs passent leur temps libre dans le Lucky Nugget Saloon. Un nouveau type arrive en ville et commence à attirer l'attention sur lui en racontant de grandes histoires de sa maison, au Texas. On dirait que tout ce que le Nord-Ouest a, eh bien, c'est plus grand au Texas. Alors qu'il se vante de "puissantes créatures inquiétantes", l'un des mécènes, Old Jac, commence en semi-transe. Il commence à parler du Wendigo et montre au nouveau type la marque laissée sur lui par la créature une cinquantaine d'années plus tôt. Eh bien, inutile de dire que c'est l'un des foyers des Wendigo et que personne n'est en sécurité, pas même un Texan dur à cuire. J'ai aimé celui-ci; c'est une approche agréable et différente de l'histoire.

8. "Ils ne sortent que la nuit", par Randy Meloff - Pensez Wendigo = Yeti et déplacez la scène dans l'Himalaya, ajoutez un peu d'Ia! Ia! Ithaqua et vous avez l'image.

9. "Pas dans le ciel", par Pierre Comtois * Celui-ci était également une réinstallation de la légende Ithaqua / Wendigo / Wind-Walker, cette fois dans les forêts lointaines du nord de la Russie pendant la guerre civile russe juste après la Les bolcheviks avaient pris le pouvoir. Un journaliste américain rejoint une unité qui lutte contre les rouges et obtient bien plus que ce qu'il avait négocié. Bien écrit, plein de suspense et tout autour d'une belle histoire.

10. «Jendick's Swamp», par Joseph Payne Brennan
Un écrivain et un agent de police vont visiter une maison abandonnée et délabrée qui se trouve au milieu d'un marécage après qu'un visiteur de New York faisant de la chasse s'est perdu et est ensuite tombé sur la vieille maison d'où il a juré que deux yeux le fixaient . il décolla rapidement, mais la curiosité du connétable fut éveillée. Il s'avère que la famille qui avait possédé la maison était un fournisseur de sacrifices pour Ithaqua - mais ils étaient tous supposément morts. Alors bien sûr, ils vont regarder l'endroit; eh bien, je ne gâcherai pas le reste. Celui-ci m'a plu.

11. "Le vent a des dents", par G. Warlock Vance et Scott H. Urban *

Lorsque les précurseurs du progrès moderne veulent s'emparer d'un site sacré et construire des condos, il est peut-être temps pour la nature de riposter. Raconté d'une manière moins ordonnée, c'était une bonne histoire; un peu plus moderne que les autres de cette collection.

12. "Stalker of the Wild Wind", par Stephen Mark Rainey * Une très excellente histoire qui commence très normalement, et juste au moment où vous vous demandez ce qui pourrait éventuellement en résulter, ou pourquoi cette histoire est dans ce livre, l'anormal atteint et vous accroche. L'histoire est racontée dans les temps modernes, en remontant à la Première Guerre mondiale, par un pilote d'un avion allemand, et raconte un combat aérien qu'il a eu une fois embarqué et qui a changé sa vie pour toujours. Très bien dit et effrayant aussi.

13. "Le pays du vent", par Pierre Comtois - Dans les collines du Vermont, un jeune chasseur tombe sur une ville complètement déserte et découvre trop tard pourquoi il en est ainsi. Bien.

14. "Wrath of the Wind-Walker", par James Ambuehl * - Un journaliste a reçu une mission pour interviewer un professeur reclus qui a soudainement décidé de parler et de divulguer un secret concernant une expédition qui a commencé au Cambodge pendant la période de la Khmer Rouge. Sa mission: rechercher un culte mystérieux qui adorait un dieu de la neige et de la glace dont on parlait dans les mystérieux éclats d'Eldtdown. Ce qu'ils trouvent et ses conséquences sont littéralement effrayants. Belle histoire - très effrayant.

Dans l'ensemble, une lecture très amusante, avec de nombreux auteurs familiers et un très bon travail. Recommandé à ceux qui s'intéressent au mythe Lovecraftien (bien qu'il n'y ait rien ici par HPL). Je commencerais certainement par quelques Lovecraft de base avant d'entrer dans ces anthologies.
date de révision 05/12/2020
Crowe Maheras

Encore une autre grande anthologie dans la série Cycle de Chaosium de Robert M Price!

Ce livre m'a donné une introduction à mon premier conte par le estimé Algernon Blackwood, Le Wendigo . Je peux voir pourquoi il a la réputation qu'il fait - il fait un excellent travail pour imprégner la nature (avec un N majuscule) d'un sens de l'altérité et de la beauté tout en étant de mauvais augure comme un endroit où l'homme n'appartient pas entièrement. Je me suis beaucoup amusé avec celui-ci jusqu'à la toute fin - ce n'était pas le plus grand fan de la fin, mais tout le reste était de très bonne qualité.

Inclus, bien sûr, sont les histoires de Derleth qui étaient à l'origine de cette divinité Mythos particulière. Les lire après avoir lu l'histoire d'Ithaqua de Lumley laisse juste ceux-ci ressembler à une pâle imitation, même si ce sont les originaux. Bon pour l'intérêt historique, et ceux comme moi qui veulent lire toute la sortie Mythos de Derleth.

En parlant de Lumley, son incroyable Né des vents a également été présenté ici, et il ne souffre pas d'une mauvaise fin de chemin Le Wendigo Est-ce que. Une histoire de premier ordre, et j'ai l'impression que Lumley ne reçoit pas assez d'éloges pour certaines de ses incroyables nouvelles Mythos.

Maintenant, pour certains des contes Mythos ultérieurs. "Spawn of the North" est celui qui va rester avec moi, en partie juste à cause du lien / de l'amitié des hommes. Ce n'est pas quelque chose que je vois très souvent dans la fiction / les médias. "Jendick's Swamp" n'était pas l'un de mes favoris ou quoi que ce soit, mais le dégoût qu'il a réussi à susciter en moi est quelque chose à féliciter pour une histoire d'horreur, je suppose.

J'ai également particulièrement apprécié «Stalker of the Wild Wind», qui m'a donné des connotations de l'incident de Charlie Brown et Franz Stigler de la Seconde Guerre mondiale - juste avec un dieu titanesque des vents du nord. Je ne sais pas si c'est ce que l'auteur avait en tête, mais c'est ce que j'en ai retiré. Histoire mythique unique des pilotes de chasse de la Première Guerre mondiale.

J'ai été impressionné par la façon dont les auteurs ultérieurs ont réussi à varier les lieux et les situations pour leurs histoires d'Ithaqua. Oui, tu sais que ça va finir avec un pauvre salaud qui se fige comme un popsicle. Mais bon sang, quelques histoires se déroulent dans un marais et une jungle! Le fait que les choses se passent à l'extérieur du cercle arctique a donc été une surprise.

Mon appréciation de cette anthologie a probablement été renforcée en lisant une histoire ou deux chaque fois que ma région avait un temps neigeux. Les choses étaient donc bien réparties afin de ne pas devenir trop répétitives ou obsolètes, ce que je pouvais voir comme un problème valable si je lis ces informations de près. C'est quelque chose qui pourrait potentiellement être un problème pour un certain nombre d'anthologies thématiques du Chaosium, si le thème n'est pas assez large.

Un bon livre pour se recroqueviller la nuit dans une chaise confortable pendant qu'il fait des rafales de neige!
date de révision 05/12/2020
Goddart Ewart

Un peu de mélange. Quelques excellentes histoires, et quelques bonnes mais pas belles histoires. Une lecture amusante, mais peut devenir un peu "identique" si vous lisez tout cela en une seule fois.
date de révision 05/12/2020
Micheil Wenzell


L'une des clés mineures de la série de collections en grande partie excellente de Chaosium sur divers aspects du mythe de Cthulhu, se concentrant comme son titre le suggérerait sur Ithaqua, le marcheur de vent, une entité originaire non pas de Lovecraft mais d'August Derleth en passant par Algernon Blackwood, et élargie sur via Lumley et Comptois et al dans une quatorze nouvelles. C'est la mythosité, la chose affamée née du vent et du ciel froid en grand, et en tant que prédateur élémentaire / voyageur sombre plutôt que l'indifférence cosmique ou l'intelligence maligne trop étrangère pour comprendre, et en tant que tel sujet qui vire vers le folklore nordique plus traditionnel - aussi horreur que le trope lovcraftien en son cœur.

Comme pour beaucoup de ces collections rassemblées par thème superposé, votre millage ici peut varier, tout comme pour moi la qualité des contes dans celui-ci, de solidement excellent dont il y en a plusieurs (avec "Le pays du vent" de Pierre Comtois étant le hors concours pour moi), aux histoires qui ont lancé l'idée du Walker in the Wastes pour commencer et qui sont pour le moins intéressantes (même si la prose de Blackwood, je l'avoue, ne m'a jamais touché stylistiquement), à un certain milieu de les pastiches routiers de la vieille garde et de quelques inconnus, qui pour moi n'auraient tout simplement pas dû faire la coupe et qui m'ont malheureusement fait assez défaut pour m'arrêter de finir pendant un certain temps quand je les ai frappés (et c'est la seule raison pour laquelle je n'ai pas fait notez pas celui-ci une étoile plus haut!)

Laisser un avis pour Le cycle d'Ithaqua