Page d'accueil > Horreur > Fiction > Thriller > Le piège Évaluation

Le piège

The Trap
Par Tabitha King
Avis: 4 | Évaluation globale: Le mal
Lauréat du prix
0
Bien
1
Médias
2
Le mal
0
Terrible
1
Il y en avait trois - pénétrant par effraction dans le chalet isolé du Maine où Livia Russell avait fui avec son fils de quatre ans pour comprendre pourquoi son mariage avait mal tourné. Trois jeunes animaux, brûlants de luxure, déterminés à se détruire et totalement sans conscience. Maintenant, ils ont retenu son enfant en otage et en son pouvoir. Et même elle ne pouvait pas deviner jusqu'où elle irait

Avis

date de révision 05/12/2020
Khai Janvi

Elle a une façon d'écrire en détail. J'ai presque abandonné ce roman à mi-parcours, mais la seconde moitié a été très excitante.
date de révision 05/12/2020
Frolick Handcock

J'avoue, je ne l'ai lu que parce qu'elle est SA femme, mais c'était vraiment, très bien! Je me sens un peu coupable, car je ne m'attendais pas à ce que ce soit. C'est toujours rafraîchissant de lire sur les femmes en mauvaise posture qui brillent. Très crédible et divertissant.
date de révision 05/12/2020
Ursala Brittle

L'autre soir, j'ai commencé à lire The Trap de Tabitha King et j'ai immédiatement dû invoquer mes règles d'équité, l'article 15; Colonne 2; Section 9A, qui stipule que lors de la lecture d'un livre, je dois lui donner une chance équitable d'être une finition complète potentielle. Le respect de cet article stipule que le lecteur doit terminer pas moins de cinquante (50) pages de tout livre à lire, à moins que les yeux ne brûlent ou ne se transforment en acide dans les douilles, le lecteur ayant la possibilité de cassette ou CD et écoutez le reste, B) demandez à quelqu'un de le lui lire, ou C) arrêtez immédiatement la lecture et remettez le livre dans l'étagère ou dans le bac à poussière. Il semble si loin d'être un livre sur une femme qui se fait harceler par des enfants et elle se venge d'eux. Ahem. Je n'ai pas encore atteint la cinquantième page requise, mais je n'ai que douze pages timides. Et quand j'aurai cinquante ans, je pourrai terminer la lecture, ou moi-même.

J'ai posé le livre, car je suis devenu inspiré pour recommencer à écrire moi-même. C'est peut-être à cause de ce livre - il m'a montré que si elle peut être publiée, je peux l'être - ou peut-être que le monde a besoin d'être soulagé de cette littérature en inondant le marché de plus d'options. Quoi qu'il en soit, je ressens récemment une sensation de brûlure dans la poitrine, me disant que je dois recommencer à écrire (ou peut-être que je dois refaire ma prescription de médicaments contre le reflux acide). Donc, ce livre restera en veilleuse pendant un certain temps alors que je continue d'avancer dans mon deuxième roman, Resurrecting Mars. J'ai écrit sept pages au cours des derniers jours et j'ai l'impression de pouvoir terminer le livre dans le mois prochain. Je vous tiendrai au courant.
date de révision 05/12/2020
Martyn Swagerty

Je peux admettre qu'étant un grand fan de Stephen King, j'ai ramassé ce livre de Tabitha King uniquement parce qu'elle est sa femme. J'ai donc peut-être abordé ce sujet avec mes attentes trop élevées. C'était ok. Certainement pas mal, mais rien de spectaculaire non plus. Elle écrit bien et a pu apporter le facteur de peur dans certaines scènes. Cela a commencé lentement. Je m'ennuyais aussi avec "l'histoire à l'intérieur de l'histoire" où il y avait des pages d'un scénario écrit par l'un des personnages. Cela m'a rappelé un peu comment SK a fait cela dans "Misery" avec le roman que Paul écrivait. J'ai sauté ces pages. Ils semblaient inutiles. L'histoire devient intéressante vers la fin lorsque toute l'action a lieu. J'avais lu suffisamment de critiques au préalable pour savoir qu'il y avait une jolie scène graphique à venir que je n'attendais pas avec impatience. Donc, ça m'a mis mal à l'aise dans cette partie de l'histoire. Mais dans l'ensemble, c'était OK. Je ne l'aimais pas mais je ne le détestais pas non plus. Un solide 3 étoiles de moi (peut-être même 3.5).

Laisser un avis pour Le piège