Page d'accueil > Fantaisie > Warcraft > WorldOfWarcraft > Arthas: la montée du roi-liche Évaluation

Arthas: la montée du roi-liche

Arthas: Rise of the Lich King
Par Christie Golden
Avis: 29 | Évaluation globale: Médias
Lauréat du prix
8
Bien
8
Médias
10
Le mal
1
Terrible
2
Frostmourne. Il était pris dans un morceau de glace flottant et déchiqueté, les runes qui couraient sur toute la longueur de sa lame brillant d'un bleu froid. En dessous, il y avait une sorte d'estrade, debout sur un grand monticule doucement soulevé qui était couvert d'un saupoudrage de neige. Une lumière douce, venant d'un endroit au-dessus où la caverne était ouverte à la lumière du jour, brillait sur la lame runique. La prison glacée se cacha

Avis

date de révision 05/13/2020
Joiner Abruzzo

Arthas: L'ascension du roi-liche (World of Warcraft # 6), Christie Golden

L'histoire commence avec Arthas à l'âge de neuf ans, dans la période entre la Première et la Seconde Guerre, avec Anduin Lothar et Varian Wrynn arrivant pour la première fois à Capital City avec des nouvelles de la chute de Stormwind.

Arthas et Varian jouent ensemble, bien que Varian ait été entraîné à se battre depuis l'enfance, Arthas a été protégé de ces enseignements par son père. Cependant, Muradin Bronzebeard rencontrant Arthas combattant des orcs imaginaires tandis que les forces de l'Alliance se battent contre la Horde sur Draenor, Muradin se porte volontaire pour le former.

Plus tard, Arthas est pris dans la tentative de Daval Prestor d'épouser Calia Menethil. Le triangle amoureux entre Arthas, Jaina Proudmoore et Kael'thas Sunstrider est développé à travers l'intrigue, Arthas et Jaina participant aux festivités de Noblegarden, du festival du feu de la Saint-Jean, de Hallow's End et de la fête du voile d'hiver ensemble. Plus tard, alors qu'Arthas commence à assumer les responsabilités d'un prince, il visite le donjon de Durnholde, voyant Thrall combattre d'autres adversaires dans l'arène des gladiateurs. Quel'Thalas est visité et la haute culture elfique est représentée. Finalement, il est intronisé Chevalier de la Main d'Argent dans la Cathédrale de Lumière.

Finalement, la troisième guerre commence. L'histoire couvre Arthas et Jaina rencontrant Kel'Thuzad, Arthas qualifiant Uther de traître et le renvoyant, lui et les Chevaliers de la Main d'Argent, de leur refus d'aider à l'abattage de Stratholme. Avec le temps, la recherche de vengeance d'Arthas le conduit à Frostmourne, la disparition (apparente) de Mal'Ganis et les moments menant au meurtre du roi Terenas et après.

L'histoire se poursuit au-delà de ce point, jusqu'à Jaina et Aegwynn à Theramore. De nombreuses scènes de Wrath of the Lich King sont incluses avec les camées de Tuskarr et Taunka.

تاریخ نخستین خوانش: روز هجدهم ماه دسامبر سال 2017 میلادی

عنوان: آرتاس: ظهور لیچ کینگ; نویسنده: کریستی گلدن; مترجم: افشین اردشیری; ویراستار: آهو مدیحی; تهران, ویدا, چاپ دوم 1395; در 440 ص; فروست: وارکرافت کتاب 6; شابک: 9786002911537; چاپ سوم و چهارم 1396 ؛ عنوان دیگر: ظهور لیچ کینگ ؛ موضوع: داستانهای نویسندگان ایالات متحده آمریکا - سده 21 م

لیچ کینگ ؛ توانایی بیمانندی در شرارت دارد. روحش یخ زده ، برای نقشه های پلید و شوم ، که هر دم برای نابودی زندگی ،، اما همیشه اینگونه نبوده ، پیش از آنکه روحش ، چنین از شرارت لبریز شود ، او جانشین بر حق «لردارون» سان سن زمانیکه مرگی نابهنگام, تمام داشته هایش را میرباید, او راهی سفری میشود, تا بتواند با به دست آوردن یک توانایی, سرزمین خود را نجات دهد, سفری که او را با سرنوشتی تاریک روبرو میسازد. و ... ؛

داستانی از کشمکش میان خیر و شر, نیکی و پلیدی, اهریمن و روشنایی است, «آرتاس» اگرچه در جهانی خیالی, سرنوشت خویش را, بازی میکند, اما در حقیقت, یکی از انسانی ترین شخصیتهای «وارکرفت», با سرنوشتی غریب, و شاید تراژیک باشد; داستان زندگی او, شاید همانند داستان زندگی تک تک ما, در چیزی خلاصه شود, که شخصیت و سرنوشت هر کدام از ما نیز, بدان وابسته است; برگزیدن گزینشهایی, که هر یک از ما بر سر دو راهیهای بیشمار زندگی, انجام میدهیم ، تا شخصیت و سرنوشت خود را ، برگزینیم ، و بی شک بهایش را نیز میپردازیم. «آرتاس» ، در سرنوشت غریب خود ، با گزینش میان قدرت و عشق ، روشنایی و تاریکی ، و و مرگ و زندگی ، حماسه ای گی گی ی ی ی گی گی نقل نمونه متن: «بلاکمور خندید ، و با کنار رفتن ریش بزی‌ اش ، دندان‌های تمیز و مرتبش نمایان شد. قرار نبود امروز مبارزه کند ، اما به خاطر اعلی‌حضرت ، قوی‌ترین جنگجویان راپی دو ساعت بعد, بازدید آرتاس تموم شده بود, و او در حال صرف غذای خوشمزه ای همراه با بلاکمور, و مرد جوانی به نام لرد کارمین لانگستون بود, که بلاکمور خود را قیم او معرفی کرده بود. آرتاس احساس کرد از لانگستون خوشش نیامده است. »؛ پایان نقل. ا. شربیانی
date de révision 05/13/2020
Edelstein Levitsky

Je suis en fait surpris par toutes les bonnes critiques de ce livre. À chacun, bien que Christie Golden ait fait beaucoup mieux avec d'autres romans. Celui-ci se sentait très pressé et forcé, comme si elle n'avait pas vraiment d'enthousiasme pour l'écrire.
Si vous avez joué à Warcraft III avec le trône gelé, il n'est pas nécessaire de lire ceci. J'ai également été très gêné par l'injection du cheval - Invincible - dans l'intrigue. Après qu'Arthas se soit tourné vers - ahem - le côté obscur, il semble qu'il pense constamment à ce fichu cheval. Quand je jouais toujours à World of Warcraft, mes camarades de guilde et moi avions l'habitude de plaisanter sur le fait que Jaina Proudmoore n'était pas son véritable amour. Cet endroit était réservé à son foutu cheval.
J'ai été déçu par l'intrigue de Kael'thas, car c'était en fait le seul endroit du livre où je pensais que le talent de Mme Golden brillait vraiment. J'ai été déçu car ces moments dans le livre n'ont pas duré longtemps et ils étaient vraiment intéressants. Si vous aimez vraiment World of Warcraft et que vous aimez vraiment ce livre ou si vous voulez le lire, peut-être seriez-vous intéressé à acheter mon exemplaire signé? :RÉ
date de révision 05/13/2020
Dearden Mccallie

Je suis un joueur passionné depuis l'arrivée des PC sur le marché. Je suis aussi parfois concepteur de niveaux de jeux vidéo (Feverpitch / Warthog-Tx / Gizmondo et Sony Online). J'ai joué tous les Diablos, les deux Starcrafts et toutes les séries Warcraft, y compris WoW. Il est important de noter que je joue à des jeux pour leurs scénarios et leurs graphiques (en particulier les «scènes coupées») plus que pour toute autre raison. J'ai adoré l'humour, la profondeur et la créativité de Blizzard dans leurs scénarios. Cependant, lorsque j'ai joué à Warcraft III et à l'extension, j'ai eu du mal à suspendre l'incrédulité lors de la chute d'un nouveau jeune paladin-prince si rapidement pour devenir le roi-liche.

Des années plus tard, j'ai lu l'adaptation du livre de Christie Golden sur l'histoire du jeu. Elle m'a aidé à comprendre qui était Arthas et comment il pouvait devenir l'un des personnages les plus puissants du monde de Warcraft. La meilleure critique que j'ai à offrir est un grand merci. Merci de m'avoir ramené dans le monde riche, l'histoire en profondeur, et surtout merci de m'aider à mieux comprendre la partie Arthas de l'histoire.
date de révision 05/13/2020
Darrick Allessio

World of Warcraft: Arthas: la montée du roi-liche, par Christie Golden

"Arthas: Rise of the Lich King" semble être le meilleur de tous les livres Warcraft publiés jusqu'à présent. Golden a beaucoup de choses à travailler: les livres Warcraft précédents, tous les jeux et extensions Warcraft, et la multitude de traditions et d'histoire qui existent. Mais il y a un sentiment qui me reste toujours après avoir fini ce livre - un sentiment que * quelque chose * manque.

Le roman est l'histoire d'Arthas Menethil, héritier du trône de Lordaeron; un garçon brillant avec un avenir prometteur. Mais au lieu de devenir un roi sage et un paladin fidèle, Arthas tombera dans les profondeurs sombres et glacées et deviendra le roi-liche. Le livre commence assez bien, avec Golden liant la plupart des scènes à d'autres romans Warcraft publiés et à l'histoire du jeu. Arthas est établi comme un garçon désespéré de faire la bonne chose, désireux de l'approbation de son père et d'être sa propre personne. Il fait le vœu erroné de faire tout ce qui est nécessaire pour protéger son peuple, un engagement auquel il tient à tout prix. Golden est douée pour écrire des personnages égarés, ceux qui commencent par de nobles intentions qui se désintègrent - cela semble être son fort; elle l'a fait dans les autres livres Warcraft dont elle est l'auteur.

Mais je sens que quelque chose manque dans "Arthas: Rise of the Lich King". Pour moi, la chute d'Arthas est trop rapide. Il n'y a pas assez de crédibilité dans sa chute de la grâce - alors que tous les joueurs de Warcraft savent qu'il devient mauvais, Golden ne fait pas assez bien pour en faire un voyage réaliste. La troisième section du livre passe également sous silence de nombreux événements importants; mentionner à peine certains et oublier tous ensemble. La fin vient beaucoup trop vite. À mon avis, la troisième section fait très défaut; il aurait pu utiliser plus de détails, la longueur et la couverture des événements Warcraft importants.

Les fans du jeu apprécieront les petites touches que Golden met, telles que la colère d'Arthas étant souvent décrite comme une fureur vertueuse, un sort des paladins. Ou l'odeur de la floraison de la paix, une herbe commune dans le jeu. "Arthas: Rise of the Lich King" comprend également Jaina Proudmoore, Kael'thas Sunstrider et Sylvanas Windrunner, toutes des figures légendaires à part entière.

"Arthas: Rise of the Lich King" a été le premier livre de Warcraft à être publié en couverture rigide, et même si j'ai fait des folies et que je l'ai acheté en couverture rigide, je pense que 25 $ est un peu trop pour ce livre. Achetez-le uniquement si vous avez un bon coupon ou attendez le livre de poche. Il est trop court à mon goût et n'est pas assez long pour en valoir la peine, franchement. J'étais très excité quand ce livre a été publié, et j'avais hâte de le lire, et j'aime le relire, mais je souhaite juste qu'il y en ait plus aussi. Je me sens toujours un peu bla à la fin, et j'aurais aimé ne pas ressentir ça.

3 / 5.
date de révision 05/13/2020
Johnna Thiel

*** 3.5 ***

Ayant joué à ce jeu pendant ... enfin, plus longtemps que je ne veux l'admettre ... J'ai toujours voulu vérifier les livres, mais je ne l'ai jamais fait. Eh bien, j'ai finalement ramassé le livre pour la trame de fond sur l'une de mes extensions préférées.

TBH, j'ai eu beaucoup de mal à garder mon attention dessus. C'est peut-être parce que l'histoire m'est familière, du jeu. Ou peut-être était-ce parce que ... eh bien, le monologue intérieur pétulant homme-bébé d'Arthas se lit particulièrement mal dans le monde merdique des incels et des bros.

*hausser les épaules*
date de révision 05/13/2020
Autry Wildoner

Ce livre était incroyablement amusant à lire, mais si vous n'avez jamais joué à World of Warcraft, je ne sais pas si vous l'apprécieriez autant.
Je dirai que j'ai beaucoup appris sur les traditions du roi-liche. Cela m'a fait me sentir plus attaché au monde.
date de révision 05/13/2020
Yoshiko Saide

J'ai vraiment apprécié ce livre et jusqu'à présent, je pense que c'est le meilleur livre Warcraft que j'ai lu. La tradition de WoW concernant Arthas et sa descente dans le mal est parmi mes préférées, et ce livre était si amusant à lire! C'était une bonne romanisation des événements de Warcraft III, même en utilisant certains des dialogues exacts du jeu et des scènes coupées, mais même si vous n'êtes pas un joueur WoW, vous pouvez toujours profiter de ce livre. C'était un bon conte fantastique solide à lui tout seul!
date de révision 05/13/2020
Butch Randy

Si vous jouez à WoW dans l'un de ses formats, vous allez adorer ce livre. Si vous aimez les romans fantastiques solides, vous apprécierez ce livre, mais vous saurez qu'il vous manque une partie de l'arrière-plan.

Golden fait un excellent travail de tissage des traditions de Warcraft, des points de jeu de World of Warcraft et même des citations dans cette histoire de base de l'un des principaux antagonistes de Warcraft, et de l'expansion actuelle, Arthas - le roi-liche.

Le moment clé du livre est le massacre d'Arthas de Stratholme - la deuxième ville de son royaume. Il décide qu'il doit tuer tout le monde dans la ville avant la peste qui tue ses victimes, puis les réanimer en tant que soldats morts-vivants pour une armée démoniaque. Quand il arrive à la ville, il apprend qu'il est trop tard et que le grain contenant la peste a déjà été distribué.

Tuer des milliers d'hommes, de femmes et d'enfants - des gens qui vous aimaient comme leur prince et futur roi, ne peut pas être chose facile. Mais je ne dirai pas que je ne comprends pas sa décision. Je peux dire que je ne pourrais jamais y arriver moi-même. Mais si Stratholme avait été laissé tomber complètement dans la peste, alors l'armée résultante aurait bien pu être imparable.

De toute façon, ils étaient presque imparables et il s'avère que 10 à 15000 XNUMX soldats morts-vivants supplémentaires n'auraient pas eu d'importance. Mais Arthas ne le savait pas. Il sentait qu'il devait faire ce qu'il pouvait pour sauver son peuple. Jaina Proudmoore - son compagnon et ancien amant a essayé de le dissuader de sa décision en disant qu'ils pourraient trouver un remède, il y a toujours de l'espoir. Encore une fois, il s'est avéré qu'il y en avait.

Avec le recul, aucune des deux décisions n'était correcte - Arthas n'a pas sauvé son peuple, et en fait, l'abattage de Stratholme a directement conduit à la chute de Lordaeron aux mains d'Arthas. Mais l'alternative de Jainia n'était pas non plus viable. Tout ce qu'elle avait à offrir était une conscience propre. Mais au final, c'est parfois tout ce que vous pouvez espérer.



date de révision 05/13/2020
Sorcim Yoshizumi

Je suis entré dans ce livre en pensant que ça allait ressembler beaucoup aux feuilles de connaissances en ligne. Pas de véritable histoire, juste un fait dans un format étrangement structuré. Je n'ai jamais lu les autres livres d'histoire et on m'a dit que c'était celui-là à lire alors je l'ai saisi.

Il était étrange de constater qu'il s'agissait d'une véritable progression de caractère dans Arthas et vous pouvez repérer les points où il commence à tomber de la Lumière. Golden fait un travail formidable pour rendre l'histoire compréhensible même si le lecteur n'a joué à aucun des jeux Warcraft. Je pense que les gens qui n'ont pas joué au moins à World of Warcraft auront un peu de temps pour visualiser chaque endroit et chaque personnage. J'ai trouvé que même si je n'avais pas joué à Warcraft III, j'étais toujours capable de saisir ces choses en jouant à WoW.

Donc, en bref, c'est certainement un livre de joueur, mais une valeur faciale, je l'ai pris comme une fatalité, mais ce n'est pas le cas. Il y a de la romance et de la détermination, de la ruse et de la supercherie. Cela m'a définitivement donné envie de ramasser les autres livres d'histoire de Golden.

Au cas où vous seriez curieux, je joue Mornaria - 80 elfe de sang Holy Paladin sur le serveur Turalyon. :)
date de révision 05/13/2020
Conway Fugere

Je ne sais pas ce qui s'est passé ici. C'était une bonne lecture, mais de nombreux événements ont eu lieu hors page, en particulier vers la fin lorsque les points de l'intrigue sont construits puis balayés dans un paragraphe explicatif.

Arthas est une bite. À partir du moment où il donne à Jaina le discours "soyons amis" après avoir tourné avec elle pendant des mois, c'est clair, c'est un trou. Je ne sais pas trop à quoi je m'attendais - quelque chose avec un lien un peu plus émotionnel, peut-être. Le ton est sec, surtout après être venu de l'excellent de Christine Avant la tempête. J'aurais aimé voir plus de connexion avec les personnages, plus de raison pour moi de supplier Arthas de ne pas être un imbécile, mais il est juste un flocon de neige spécial avec des problèmes de puissance et cela ne change jamais vraiment. Kael était intéressant et avait beaucoup plus de potentiel. Et Sylvanus a volé le tonnerre d'Arthas. Tous deux avaient plus d'émotion et de motivations qu'Arthas.

Pourtant, l'adaptation du gameplay aux romans n'est pas chose facile à faire, et je pense que l'auteur a probablement fait de son mieux avec le cadre qui lui a été donné.

Vaut la peine d'être lu, mais cela m'a laissé déçu.
date de révision 05/13/2020
Odom Fagala

En tant qu'œuvre de fiction significative, l'écriture de Golden est au mieux médiocre. Je viens de parcourir la seconde moitié du livre en saisissant juste l'essentiel. Ses personnages manquent de profondeur, ses descriptions sont ternes et le vocabulaire extrêmement limité. Je l'ai lu parce que je me souciais de ce jeu, j'ai passé beaucoup de temps à jouer et je voulais voir ce qui s'était passé pour les extensions que je venais de sauter.

Si l'histoire est déjà là sous la forme d'un jeu, je pense qu'il faudrait un peu plus de travail pour en faire une belle au lieu de la garder si légère et presque trash. Même le protagoniste, dont le nom est le titre du livre, a une description de personnage si superficielle que je me demande pour quel type de public cible Golden écrivait. Je ne suis même pas enclin à écrire des critiques cinglantes et ici je suis tellement ennuyé par la substance, ou son absence, dans ce livre.

Eh bien, malgré toute l'excitation que j'ai eue à trouver ce livre dans ma bibliothèque, je me suis senti profondément déçu à 3 heures du matin quand j'ai atteint la fin. J'ai adoré Arthas, ce bon gars qui a mal tourné dans le jeu auquel j'ai joué et après avoir lu ce livre, je ne l'aime pas. Honnêtement, je suis censé avoir compris pourquoi il a fait les choses qu'il a faites, mais je ne pense pas que Golden ait réussi à l'expliquer du tout, ce qui a donc contrecarré le seul but d'écrire l'histoire.

Je ne recommande même pas celui-ci aux joueurs de Warcraft. Si vous vous souciez vraiment de la tradition, une simple quête en Norfendre vous donnera une meilleure vision d'Arthas que ce livre.
date de révision 05/13/2020
Zohara Dougharty

Mieux écrire que les quêtes donc il obtient 3 étoiles.
Seul, il méritait une maigre étoile.

Pourquoi une femme n'aurait pas dû écrire ceci:

-------------DIVULGACHER------------------------------------ -----------------------------

La faiblesse d'Arthas a été manipulée par Christie pour s'adapter à sa tragédie romantique en devenir.
Voici comment l'histoire s'est vraiment déroulée:

La première fois qu'Arthas était seul avec Varian - le roi à couronner - Arthas a dit à Varian qu'il avait la chance d'être venu si tôt pour régner.
Ce fut le début de la haine qu'il nourrissait contre la bonne santé de son père.
Le roi Terenas a vu cette haine et a donc empêché Arthas de s'entraîner.


Arthas a agressé sexuellement la femme de chambre pendant son voyage pour voir Thrall.
Arthas avait honte de Jaina, parce que sa lignée n'était pas royale, c'est pourquoi il l'a frappée en privé.
Le roi Terenas l'approuva et força l'affaire à être légitime, car il respectait l'amiral Proudmore.
Arthas était comme F-ça, je suis sorti.

Arthas savait que les habitants de la ville seraient plus facilement anéantis avant la zombification. directement.


Vous ne vous réveillez pas et devenez Dickhead Arthas, désolé l'écrivain de piratage Golden.
date de révision 05/13/2020
Sibelle Mokriski

En fait assez bien. Ma partie préférée est que ce n'est fondamentalement qu'une romanisation d'une grande partie de Warcraft III et du trône gelé, même jusqu'à des citations mot à mot à l'occasion. Warcraft III est génial, ergo ce livre est génial. Il "s'interface" bien avec d'autres livres de l'univers Warcraft - il raconte des événements qui ont déjà été détaillés dans d'autres romans mais d'un point de vue différent. Dans l'ensemble, c'est juste une bonne chose pour les fans de Warcraft.
date de révision 05/13/2020
Rauch Wilbert

Cela fait des années que je n'ai pas lu cette histoire, mais j'étais très heureux de l'avoir revu! Il se concentre sur les actions d'Arthas avant de devenir le roi-liche, et dépeint une image très claire de lui en tant qu'enfant et en tant qu'homme. L'écriture a fait un excellent travail pour capturer les zones et les événements du jeu, car il était facile pour moi de les imaginer! Je souhaite que le livre se termine différemment, car il semble être sur un peu d'un cliffhanger, mais j'ai compris le raisonnement pour le faire. Vaut vraiment le temps de le lire!
date de révision 05/13/2020
Christenson Dilauro

Je n'ai jamais joué à aucun des jeux Warcraft pour PC, mais je joue à World of Warcraft depuis novembre 2004. Je possède tous les romans Warcraft, mais je ne me suis mis à lire que l'un d'eux (Warcraft: Day of the Dragon de Richard A . Knaak). J'étais ravi de lire que Dick Hill avait enregistré 3 des livres Warcraft en tant que livres audio, mais j'ai été déçu lorsque leur sortie a été retardée indéfiniment. Donc, quand j'ai vu que World of Warcraft: Arthas - Rise of the Lich King sortait, j'ai pensé que ce pourrait être une bonne occasion d'en lire un qui était très lié à l'expansion de World of Warcraft: Wrath of the Lich King, sans être lié à une série de trois livres. Je l'ai téléchargé sur mon Kindle et je lui ai donné un tourbillon.

AIMÉ

Fidèle à la tradition. J'ai lu des articles de personnes qui ont joué à Warcraft III: Reign of Chaos et Warcraft III: The Frozen Throne sont très fidèlement représentés dans le livre, parfois mot pour mot. Après être vraiment entré dans World of Warcraft, j'ai regretté de n'avoir jamais joué à aucun de ces jeux, bien que les jeux de stratégie en temps réel ne soient pas mon fort.

De nombreuses références à World of Warcraft. Il y avait de nombreuses références liées à World of Warcraft dans l'histoire. Il est évident que Golden connaît très bien le MMO. Jaina allume l'homme en osier pour le festival Hallow's Eve, ainsi que pour d'autres festivals. Apparitions de Tuskarr et Taunka en Norfendre. Le fantomatique Matthias Lehner (anagramme d'Arthas Menethil).

PAS TELLEMENT

Jusqu'au point. Je suis probablement conditionné en lisant beaucoup de Stephen King et Robert Jordan récemment, mais j'ai pensé en lisant le livre qu'il aurait pu entrer dans beaucoup plus de détails sur les personnages et ce qui se passait. Parce qu'il couvre de nombreux événements, il semble que vous soyez mené d'un événement à l'autre sans développement de personnage de lecture ou d'histoire entre les deux. Dans le post wowwiki sur le livre, il fait référence à «L'histoire se déroule sur une longue période et contient de nombreuses scènes en double d'autres œuvres, notamment Tides of Darkness, Beyond the Dark Portal, Day of the Dragon, Reign of Chaos, The Trône gelé et courroux du roi-liche. Cependant, bien que les scènes elles-mêmes restent les mêmes, elles sont vécues sous des angles différents. » Je pense que cela a fonctionné au détriment du livre, qui aurait probablement pu être deux fois plus long pour rendre pleinement justice à l'histoire.

Motivations. Cela rejoint la déclaration précédente, mais je ne pense pas que la caractérisation d'Arthas était suffisamment forte pour rendre crédible sa descente dans l'obscurité. Peut-être est-ce juste qu'il arrive tellement de choses à jeûner qu'il n'y a tout simplement pas de profondeur.

RECOMMANDER?

Si vous êtes un fan de World of Warcraft, ce livre illustre très bien le savoir. Cela vous donnera une nouvelle appréciation du monde du jeu. Pour les non-fans, c'est un roman fantastique très accessible, il pourrait donc plaire à certains qui ne liraient pas autrement le genre. Pour ceux qui sont strictement des fans d'histoire fantastique et non des joueurs de WoW, il existe de nombreuses autres œuvres que vous apprécieriez probablement beaucoup plus.
date de révision 05/13/2020
Aynat Coster


Dans le livre World of Warcraft: Arthas: Rise of the Lich King parle d'un prince nommé Arthas qui est aimé de tous dans son royaume. On pensait qu'il était un paladin et qu'il utilisait la lumière à son avantage. Il a été un jour envoyé en mission à la recherche de ces orques qu'ils pensaient utiliser l'énergie démoniaque. Quand ils arrivèrent à la vue, les orcs étaient ainsi posés, seulement pour trouver des morts-vivants sortant des maisons. Ils les ont tous tués et sont entrés dans la ville principale où ils ont vu plus de morts-vivants et 5 hommes en robe noire semblant contrôler les morts-vivants. quand ils ont vu des arthas, ils ont traversé un portail et y ont laissé des serviteurs morts-vivants pour mourir. Arthas les a chassés pendant des mois en Islande. Arthas avait entendu parler de cet endroit où une épée secrète appelée matin de givre était ainsi posée. Il l'a cherché pendant plusieurs jours et l'a finalement trouvé. Il le voulait pour pouvoir tuer complètement le fléau des morts-vivants. Il a alors commencé à entendre des voix dans la tête d'un homme lui disant de le trouver pour donner à Arthas encore plus de pouvoir qu'il n'en avait déjà. Alors Arthas le chercha quand il arriva à l'endroit où la voix venait, il vit Illadan et son armée d'hommes. Illadan et Arthas ont eu une bataille exténuante remportée par Arthas. Arthas est alors allé réclamer le roi-liche pour lui-même. Arthas prit le contrôle de l'armure et se tourna vers le roi-liche. Il a ensuite levé une armée de morts-vivants pour aider à conquérir le monde.

Texte à soi
Dans le livre, j'en ai appris plus sur Arthas et à quoi ressemblait sa vie, mais dans ce jeu j'ai joué, j'ai appris comment et pourquoi il voulait se tourner vers le roi-liche et comment il l'a fait. J'ai également appris qu'il avait tué son père et laissé sa sœur en charge du royaume. La dernière fois, j'ai appris dans le livre qu'il était tombé amoureux d'une fille qui était également dans le jeu du nom de Jania Prowdmorn.


Je donnerais à ce livre 5 regards parce que j'ai adoré ce livre parce qu'il avait tellement de détails et avait tellement d'action. Je recommanderais ce livre à tous ceux qui aiment les livres d'action / thrillers / livres mystères parce que ce livre touche à tous ces sujets. Je recommanderais également ce livre à ceux qui aiment le jeu Warcraft ou World of Warcraft car dans le jeu, vous en apprenez un peu sur eux, mais ce livre en dit plus à ce sujet.
date de révision 05/13/2020
Monroe Bouknight

«Mon fils, quand tu es né, la forêt même de Lordaron m'a chuchoté un nom. Arthas. " C'est une histoire si effrayante sur le roi-liche. Je connaissais les traditions du warcraft auparavant mais, même alors, c'était un si bon livre à lire. Il a créé une image d'Arthas que je n'avais jamais imaginée auparavant. Cela montrait le côté humain de lui.
Je pense que l'histoire suit la tendance d'Anakin Skywalker des guerres des étoiles; un grand guerrier se transforme en mal pour le pouvoir qu'il promet. Dans les deux histoires, ils commencent en tant que champions de la lumière mais, leur besoin de protéger les choses qui leur sont chères les fait se tourner vers l'obscurité. C'était comme si les histoires étaient trop similaires comme la bataille de Stratholme après laquelle Arthas a tué Uther, c'était comme quand Anakin a combattu Obi Wan. Le produit final des deux histoires, le roi-liche et Dark Vador étaient également très similaires. Cela m'a vraiment fait remettre en question l'originalité de l'histoire.
Néanmoins, c'est un excellent livre à lire pour tout fan de WOW. La lecture de l'histoire lie vraiment l'histoire ensemble et beaucoup de quêtes dans la citadelle de la Couronne de glace et le Norfendre ont plus de sens à cause de cela. Vous comprenez également certains exemples comme Culling of Strathlome, Ahn'kahet: l'Ancien Empire, etc. Comprendre les histoires derrière eux les rend vraiment plus amusants. De plus, il existe de nombreuses petites histoires qu'il est utile de connaître, comme l'histoire derrière la monture Invincible, que vous ne pouvez obtenir que dans des héros de l'ICC à 25 hommes. Ou peut-être que cela vous donne plus de carburant et de colère pour critiquer 10k sur le roi-liche en pensant à toutes les choses horribles qu'il a faites. Quoi qu'il en soit, c'est une excellente lecture pour ceux qui aiment les wow lores.
date de révision 05/13/2020
Good Protain

Arthas, le méchant central qui définit le méchant dans le jeu de rôle en ligne de World of Warcraft, et le bon méchant de Warcraft III est l'un des personnages les plus forts jamais introduits dans un jeu sur ordinateur. Il se propose de sauver sa famille, de protéger son amant et de servir son peuple en tant que prince. Il finit par détruire tout ce qu'il touche ou est touché.
Ce roman de sa vie est à peu près aussi bon que possible et s'en tenir au script très compliqué déjà défini dans le jeu et mémorisé par les joueurs.
En tant que roman fantastique simple, il y a trop de personnages, trop de détails qui détournent de l'histoire et peu ou pas de tension.
Cependant, l'histoire centrale est excellente, et Christie Golden fait un excellent travail en mettant le lecteur dans la tête d'Arthas. Arthas est le personnage principal du point de vue, mais il y a des scènes dans d'autres PoV, comme celle de Jaina Proudmore.
Si vous avez joué à l'un des jeux, il est agréable de vivre la vie de l'un des jeux vidéo anti-héros le plus aimé et détesté. Si vous jouez à WoW, lisez ce livre. C'est une lecture rapide et très amusante.
Si vous êtes un parent qui pense à ce livre pour votre enfant, l'histoire d'amour Arthas / Jaina est très PG, et toutes les choses amusantes se passent hors caméra. Le niveau de lisibilité est dans la zone Y / A, bien qu'avec beaucoup de minutie (pilotée par le jeu). Mais votre enfant connaît probablement déjà ces détails.
Si vous voulez juste un bon roman fantastique, il y en a beaucoup de meilleurs.
date de révision 05/13/2020
Holle Cantarero

J'ai finalement pu vraiment voir ce qui se passait dans la tête du prince Arthas alors qu'il se détournait d'un paladin: Wielder of the Light vers le néfaste roi-liche. L'histoire se déroule parfaitement avec les campagnes de Warcraft III. Comme de nombreuses scènes se sont produites dans le roman, j'ai trouvé mon esprit tirant les cinématiques du jeu. Si vous avez joué à la campagne suffisamment de fois, il est impossible de ne pas le faire. C'était agréable de voir l'histoire de l'éducation du prince Arthas. J'ai vu à quel point certains événements l'ont profondément affecté et il est devenu plus facile de comprendre sa descente précipitée dans l'obscurité. La profondeur de la relation entre Jaina Proudmoore et Arthas était plus que je ne le pensais, ce qui a ajouté une autre dimension auparavant inexistante à toute l'histoire. Je suis devenu beaucoup plus familier avec leurs deux personnages. Les lignes qui commencent la campagne Ravages de la peste ont désormais beaucoup plus de sens. Il y avait d'autres relations qui étaient tout aussi importantes dans la vie d'Arthas que ce livre a mis en lumière. Plus en évidence avec Uther, Muradin et son cheval Invincible. Ayant également lu le Seigneur des Clans, j'ai été heureux de voir comment les deux histoires se sont rencontrées dans ce livre. Christie Golden a encore une fois fait un travail fantastique en associant toutes les nouvelles informations à l'histoire déjà ancrée dans le jeu, et ajoute un réalisme incroyable aux personnages légendaires d'Azeroth.
date de révision 05/13/2020
Riccio Palys

Avec la sortie de la deuxième extension de leur meilleur MMO, Blizzard Entertainment commence à en dire plus sur le principal antagoniste de leur expansion. Arthas: Rise of the Lich King développe l'histoire existante avec des émotions plus profondes des personnages pour montrer pourquoi chacun fait ce qu'il fait dans World of Warcraft.

Arthas, le personnage principal du livre, commence sa vie en tant que prince de Lordaeron. Il drague à travers ses études et ses séances de prière alors qu'il est modelé en un paladin de la Lumière et roi de Lordaeron. Tous les événements des jeux originaux se produisent pendant l'enfance d'Arthas. Arthas rencontre Jiana Proudmoore pendant son voyage pour étudier à Dalaran. Plus tard dans leur vie, les deux tombent amoureux d'Arthas détruisant la relation pour la détruire davantage lors des événements de Stratholme. Arthas: Rise of the Lich King montre le raisonnement derrière le désir de Jiana de purifier Arthas comme il était en tant que paladin de la Lumière.

Arthas: Rise of the Lich King élargit les liens émotionnels de la tradition dans Warcraft. Je recommande ce livre à tous ceux qui jouent aux jeux Warcraft et s'intéressent à l'histoire du jeu.

308 pages
date de révision 05/13/2020
Cathryn Poudrier

D'accord. C'est moi qui avoue avoir lu un livre SUR UN JEU VIDEO FREAKING. Me poursuivre en justice. En ce qui concerne l'art d'écrire et de raconter des histoires, ce sont tous des romans horribles. Vraiment mauvais. Je veux dire, vraiment pas bien fait du tout. La seule raison de lire l'un des romans WoW est que si vous êtes suffisamment averti dans le jeu pour vouloir remplir certaines des connaissances que vous avez peut-être manquées au cours du jeu normal, et sur ce score, celui-ci rempli la facture pour moi. Surtout parce que maintenant je suis désolé pour les pauvres Kael'Thas méprisés, même si je le tue à plusieurs reprises en espérant qu'il lâchera cette monture sacrée.

Certes, les auteurs de ces choses sont à peu près limités dès le début en devant forcer leurs récits dans un canon de traditions assez rigide et souvent incohérent (et parfois carrément contradictoire) présenté dans le jeu lui-même, donc cela ne peut pas être un jeu d'enfant tâche. Mais bon sang. Comme ils pourraient le dire dans Trade Chat dans le jeu, "WTB EDITOR. DOIT SAVOIR LA STRUCTURE DE LA SENTENCE."
date de révision 05/13/2020
Drusi Haak

Quel super petit livre.
C'est comme ça que les préquelles de Star Wars auraient dû être; une histoire ciblée de l'ascension et de la chute d'un homme ambitieux et doué.
Bien qu'une partie de l'imagerie / du symbolisme soit un peu lourde, une forte ironie dramatique imprègne le premier tiers du livre, mettant ainsi en place la délicieuse tragédie de la descente d'Arthas pour devenir le seul et unique roi-liche.
Une mention spéciale de son amant unique, Jaina, car ses parties du livre nous fournissent la sympathie dévouée nécessaire pour que nous nous soucions vraiment d'Arthas et de sa corruption / actualisation de soi. De plus, elle est un dur à cuire.

Consultez ce livre si vous aimez WoW, Castle Fight, les histoires de pouvoir absolu ou tout autre genre de fantaisie. Lecture rapide et très agréable.
date de révision 05/13/2020
Stavro Eperson

Si vous avez déjà joué au jeu vidéo Warcraft III ou au MMORPG World of Warcraft, l'histoire présentée n'est pas nouvelle. Il retrace le chemin d'Arthas Menethil, du prince de Lorederon à sa chute de grâce, et héritant du manteau du roi-liche.

Les personnages sont bien tracés. L'histoire avance à un bon rythme pour les deux premiers tiers du livre, puis il semble que l'auteur était en retard pour sa date limite et se précipita sur le manuscrit.

Si vous n'avez jamais joué à aucune incarnation du jeu, il se présente comme une histoire fantastique et comme une histoire de bien qui devient mauvais.
date de révision 05/13/2020
Jeremiah Machleid

Tous mes amis m'ont dit que j'aurais aimé Arthas en tant que personnage, et il en est ainsi.
J'adore la façon dont il a changé pendant le livre, comment il a dû perdre des morceaux après des morceaux de son âme afin de réaliser ce que je pensais être juste dans son esprit.
Il a fait ce qu'il a fait, au moins au début, en essayant de sauver son peuple, puis le pouvoir a commencé à le prendre en charge, il a désiré de plus en plus, jusqu'à ce qu'il devienne le roi-liche légitime.
Mais c'est le point, à certains égards, Arthas est beaucoup trop bon pour que je l'aime vraiment, c'est pourquoi je n'ai donné au livre que trois étoiles.
Ça et Jaina, je la déteste vraiment!
date de révision 05/13/2020
Francene Lomena

Si vous êtes un grand fan de Warcraft 3 et d'Arthas, je vous recommanderais de ne lire que les 25% et un dernier chapitre, le reste est une perte totale de votre temps, si vous avez joué au jeu original. Les premiers 25% étaient exceptionnels, j'ai vraiment apprécié lire sur la relation entre Arthas et Jaina, mais ensuite - déception totale. La description de la campagne d'origine était médiocre et courte. 3/5 - Je pense vraiment que l'auteur aurait pu faire mieux si elle avait eu plus de temps et de liberté
date de révision 05/13/2020
Daniels Yamashiro

Je viens de lire ce livre, il s'agit d'un gars qui devient un roi des morts (Lich King). C'est lié à un jeu appelé World Of Warcraft, dans le jeu l'épée gelée de givre est une arme très puissante et elle est difficile à obtenir.
date de révision 05/13/2020
Izy Naveeda

Arthas;
Il est très évident pour moi que cette série de livres est écrite pour les joueurs hardcore du jeu, ce qui, bien sûr, est triste en pensant à ce que World of Warcraft possède en réalité. C'est une occasion manquée de faire connaître l'histoire à un public plus large. C'est le premier livre WoW que je lis, mais je pense qu'ils ne sont pas liés les uns aux autres, il est donc juste de lire ceux qui vous intéressent.
Tout d'abord; vous devez connaître les classes (guerrier, mage, druide par exemple), les races et les cartes. Sans aucune connaissance, il sera impossible de profiter de ce livre. Je ne suis pas un joueur hardcore mais j'ai suffisamment de connaissances pour vraiment aimer ce livre. Plus vous lisez, plus vous entrez dans l'histoire et c'est un livre difficile à ne pas lire. Je pense également que certains événements dans les livres sont basés sur des quêtes dans le jeu, ce qui vous fait encore plus aimer en tant que joueur, mais pour moi, cela ne se souvient pas de chaque quête, pourrait ne pas apprécier autant ces événements ou chapitres. Néanmoins, c'est un bon livre.
Arthas et Jaina sont mes personnages préférés et ils sont très bien représentés ici. Une grande partie de l'histoire est leur histoire d'amour. C'est si joliment écrit et je ne peux pas m'empêcher de sourire avec des larmes aux yeux. Leur sort est malheureusement très sombre?

Il est très clair qu'Arthas fait ce qu'il pense être le meilleur pour son peuple. C'est déchirant de constater comment ses bonnes et pures intentions le trahissent soudainement ... Il prend toutes les mauvaises décisions menant finalement à sa chute.

Les chapitres avec Sylvanas Windrunner et l'attaque de Silvermoon city étaient mes préférés à lire ❤️ Je suis maintenant officiellement amoureux d'Arthas, Jaina ET Sylvanas.

C'est un livre très bien écrit avec une histoire qui coule bien. La langue peut parfois être difficile, mais c'est juste de la fantaisie adulte typique et pas pour les jeunes. J'ai hâte de lire tous les livres de la série!

4,5 / 5! ✨✨✨✨ il aurait obtenu un solide 5 s'il n'y avait pas le fait que le livre est difficile à comprendre si vous n'avez pas joué à WoW au moins pendant quelques années.

Laisser un avis pour Arthas: la montée du roi-liche