Page d'accueil > Fantaisie > Fiction > Trollslayer Évaluation

Trollslayer

Par William King
Avis: 30 | Évaluation globale: Médias
Lauréat du prix
5
Bien
12
Médias
10
Le mal
3
Terrible
0
Trollslayer est la première partie de la saga de la mort de Gotrek Gurnisson, racontée par son compagnon de voyage Felix Jaeger. Situé dans le monde gothique sombre de Warhammer, Trollslayer est un roman épisodique mettant en vedette certaines des aventures les plus extraordinaires de cette paire de héros meurtriers. Des monstres, des démons, des sorciers, des mutants, des orques, des hommes-bêtes et pire encore peuvent être trouvés en tant que Gotrek

Avis

date de révision 05/13/2020
Stultz Liebro

Gotrek est un nain tueur, celui qui a commis un péché si grand que la seule expiation est de rechercher une mort au combat digne d'une épopée. Félix est un poète et épéiste recherché par l'Empire pour sa participation aux émeutes fiscales des fenêtres. Gotrek a sauvé la vie de Felix d'être piétiné par les troupes de l'Empire. Tout en se cachant dans une taverne, Félix très en état d'ébriété prête serment de suivre le nain tueur et d'écrire l'épopée de sa mort. Dans cette série de livres, le duo se bat; adorateurs du chaos, cavaliers loups gobelins, trolls, sectateurs, hommes-bêtes, sorciers, skavens, démon, dragon, vampire, géants, hommes, sorcier, orcs, elfes noirs, morts-vivants et nécromancien. À travers tout cela, Gotrek se demande s'il trouvera jamais son destin, Felix se demande si le destin de Gotrek sera la fin de lui et s'il est fou de rester aux côtés du Slayer aussi longtemps qu'il le faudra. Cette série a été commencée par William King et est poursuivie par Nathan Long. Ce sont les premiers livres de la marque Warhammer / Black Library que j'avais lus et qui m'ont permis de lire des romans Warhammer. Je continuerai à lire la série Slayer jusqu'au jour même où Gotrek rencontre son destin épique.
date de révision 05/13/2020
Kolnos Glazer

Un lecteur qui ramasse cela devrait savoir ce qu'il obtient. Grimdark, beaucoup de mauvaises choses arrivent aux bonnes personnes, l'action sur chaque page. Ces gens ne seront pas déçus.

Une belle structure, essentiellement un chapitre est une courte histoire d'aventure, vaguement maintenue par les écrits de Felix. Pour cette raison, le rythme est rapide et un lecteur ne devrait jamais s'ennuyer, jusqu'à ce qu'il se rende compte qu'il lit essentiellement la même histoire à chaque fois.

Développement de personnage? Une petite tentative pour faire grandir les deux personnages, mais vraiment l'un est un nain fou furieux et l'autre est un guerrier assez courageux. Femmes? Surtout un par chapitre, les deux premiers étant maintenant morts, et un poussé au mal par un viol presque.

Quelques intrigues soignées, avec un peu d'humour ironique (l'amnésie temporaire est un cliché, mais assez bien joué ici).

Meilleure estimation? Si un lecteur est tenté de saisir cette information, il sait ce qu'il veut et l'appréciera. Mais ce n'est pas le livre pour convertir les gens à l'univers Warhammer.

2 Etoiles

Blog
date de révision 05/13/2020
Nitz Mofford

Gotrek et Felix combattent les forces du chaos dans un roman d'action non-stop et de progression de l'intrigue. En tant que recueil des premières histoires courtes de Gotrek et Felix en un seul volume, Trollslayer a quelques aspects négatifs mineurs tels que la répétition de quelques phrases clés. Cependant, ces histoires courtes se lient bien pour faire une bonne histoire globale qui progresse de manière ordonnée dans le temps, créant un conte très agréable et séquentiel.

Dans ce premier roman, Gotrek et Felix (tous deux des badass complets) sont présentés et certaines de leurs premières aventures ensemble sont racontées. Un livre passionnant pour dire le moins, les héros sont pris dans des complots radicaux par des méchants méchants les uns après les autres, avec très peu de "spacer". Fondamentalement, vous obtenez de l'action, de l'action, de l'action tout au long du processus, ce qui peut émousser vos sens après un certain temps, mais permet une lecture rapide et n'est pas trop mauvais si vous vous souvenez de garder les histoires dans leur contexte d'origine comme des histoires courtes séparées. Quoi qu'il en soit, ce premier conte de Gotrek et Felix et de leurs premières escapades contre les forces des ténèbres et du chaos dans le monde de Warhammer est passionnant et amusant. Hautement recommandé.
date de révision 05/13/2020
Batty Mehak

La fantaisie de la vieille école à elle est drôle, meilleure goriest. Grande aventure, un nain fou et un historien réticent. Super truc.
date de révision 05/13/2020
Delanos Chaplik

J'ai tellement aimé ça. J'ai sauvé une copie d'être déchargée par mon frère, qui m'a regardé avec curiosité et m'a averti que c'était pour les garçons de 13 ans, pas habituellement pour les femmes de 30 ans. Mais cette lecture m'a ouvert les yeux de façon inattendue. N'ayant jamais dévié plus de quelques pages dans l'écriture fantastique auparavant, j'en veux maintenant plus. Plus de romans sérieux pour moi! Comment ai-je pu manquer autant de plaisir fictif.

Felix et Gotrek poursuivent ce qui semble être une quête éternelle pour purger le monde des forces obscures, des batailles qui semblent pouvoir être leur dernière à d'autres batailles qui semblent pouvoir être la dernière. Le Gotrek qui fait rage semble être à peu près indestructible, et Félix, juré d'enregistrer son destin héroïque, l'accompagne obstinément. Ils rencontrent des bêtes mutées, des pierres de chaîne rougeoyantes, des cavaliers de loups, des cultistes, des guerriers du chaos, des sorciers déments, une ville naine abandonnée avec des tunnels cathédrales souterrains, des esprits mutés, l'alchimie et plus encore.
C'est génial.

Il y avait pas mal de fautes d'impression dans mon édition, et quelques répétitions dans la description de l'écrivain (en particulier concernant le serment que Félix a juré de suivre Gotrek). Mais c'est pardonnable; on dirait qu'il a été écrit dans de brusques bouffées d'imagination, avec une relecture hâtive, et cela sert presque à s'adapter au rythme de l'aventure. C'est rapidement lisible, imaginatif, plein d'action, avec un humour sec et des personnages merveilleux.

Sur une note un peu plus sérieuse, j'ai trouvé que parmi la violence générale, il y a plus d'allusions à la violence sexuelle que je ne l'aurais souhaité. C'est un monde où les femmes sont malmenées, soumises au chantage et maltraitées, dans le cadre de l'action de fond quotidienne et débauchée. Et tandis que les deux personnages principaux sont nobles et honorables, la perpétuation des allusions à la violence sexuelle ne me convenait pas, en particulier pour un livre qui plait largement à un jeune public masculin. Il aurait, je pense, bénéficié d'un ou deux personnages féminins plus forts et moins victimisés.

Je ne suis toujours pas tout à fait sûr de ce qu'est Warhammer, si je suis honnête .. à part un jeu auquel un enfant étrange à côté duquel je vivais jouait. Mais j'ai adoré ça, et j'ai l'intention d'en lire davantage.
date de révision 05/13/2020
Cioffred Stoval

William King propose des histoires courtes d'épée et de sorcellerie de l'univers de Warhammer. Le livre se compose de 7 histoires courtes où les héros improbables Gotrek et Felix combattent des orcs et des créatures infectées par le chaos pour sauver des habitants dans différentes parties du monde de Warhammer. Ce n'est pas un fantasme épique avec une galerie de personnages riche. Vous ne trouvez pas les luttes de pouvoir entre les différentes factions, la trahison et les grandes guerres comme dans Game of Thrones et Lord of the Rings. Ce sont des aventures épisodiques où les héros aident à régler les différends locaux, à éliminer les petits tyrans et à sauver les demoiselles en détresse. Il serait facile de qualifier Gotrek et Felix de littérature "pulpe", mais je pense que l'écriture de Kings est de qualité. Beaucoup de personnes impliquées dans l'univers de Warhammer affirment qu'il s'agit de certains des meilleurs romans centrés sur le monde fantastique. Sa représentation des paysages, des villes, des gens et des objets est passionnante. Il fait revivre le monde que nous connaissons grâce aux livres militaires et aux miniatures d'une manière différente. Recommandé pour tous les fans du décor fantastique de Warhammer.
date de révision 05/13/2020
Giusto Momper

Première lecture d'un livre de la série Warhammer. Lisez les séries recommandées avant de commencer et beaucoup de gens l'ont souligné. Il se lit de la même manière que les livres Witcher, des histoires courtes épinglées avec une direction narrative globale. J'ai pensé, malgré l'étrange erreur grammaticale ici et là, que c'était un livre qui valait la peine d'être lu si vous voulez commencer à explorer la tradition fantastique de Warhammer. Dans l'ensemble, une plongée amusante dans la tradition et un peu d'une aventure pleine d'action avec de l'humour sec et des personnages intéressants. King fait bien pour équilibrer la moralité de Gotrek et Felix, clouant le sens de l'honneur asymétrique et le sentiment de folie chez les personnages principaux lorsqu'ils sont présentés avec des ennemis toujours plus difficiles et sombres et dérangeants. Ma seule critique principale est que le style d'histoire courte rend la lecture un peu maladroite, mais en même temps facile à reprendre pour une courte rafale de lecture sans perdre votre place dans un arc d'intrigue global.
date de révision 05/13/2020
Niall Ada

Ça y est. Le premier roman de Gotrek & Felix. Histoire de Warhammer.

Pour ceux d'entre vous qui ne connaissent pas la série, c'est essentiellement l'histoire du nain le plus dur à cuire de l'histoire - Gotrek, un membre psychotique misanthrope et limite du culte des Tueurs qui cherche une mort glorieuse au combat pour expier un crime mystérieux - et Felix Jäger: un poète humain qui a fait un vœu ivre pour transformer cette mort en une épopée. (Quelque chose qu'il regrette assez souvent).

Si vous avez aimé l'action de Lord of the Rings ou The Hobbit, ce livre (et le reste de la série) devrait vous convenir. Même si je dois admettre que le style d'écriture convient mieux aux jeunes publics. Pas de problème quand je l'ai lu pour la première fois à l'adolescence, mais peut-être un peu plus difficile à comprendre quand vous avez une trentaine d'années aujourd'hui.

Quoi qu'il en soit, c'est un roman divertissant! Tu devrais le lire!
date de révision 05/13/2020
Kadner Burghart

Une explosion sanglante, ne vous attendez pas à beaucoup d'intrigue ou à une intrigue trop profonde, mais attendez-vous à beaucoup de scènes de combat viscérales.

Gotrek est un nain en disgrâce contraint à un culte de la mort qui croit qu'une mort honorable au combat est son seul repentir.
Felix est un semi-fantassin qui a été sauvé par Gotrek et quand les deux se sont saoulés, il a prêté serment de sang pour enregistrer la mort de Gotrek comme un poème épique. Et ce sont leurs histoires ....

Ce premier livre était une introduction amusante à la série, tout de suite vous pouvez voir les tropes nains tournés à 11 et la soif de bataille de Gotrek / sa propre mort ajoute juste du carburant au feu.
date de révision 05/13/2020
Alidis Leventer

Ce livre a été une lecture très excitante. Je l'ai aimé parce que c'est une très bonne représentation de la série warhammer avec le cadre fantastique dans l'Europe rurale médiévale. bien que je ne lui ai pas donné cinq étoiles parce que l'auteur n'a pas fait un excellent travail pour faire le développement du personnage pour Gotrek. Je pense qu'il a cependant fait du bon travail pour garder l'ambiance de la série Warhammer et garder la cohérence de la série avec ses propres personnages uniques et leur quête. dans l'ensemble, je suggère à un lecteur de roman fantastique expérimenté de lire ce livre.
date de révision 05/13/2020
Gaspar Saucedo

Venant d'écouter Brian Blessed en tant que Gotrek dans Slayer, j'ai décidé de revenir aux origines. Découvrir comment certaines bizarreries ont commencé dans leur relation et comment cela est devenu si cher à Gotrek de son ami Félix. Le style d'écriture est stupéfiant et je me trouve constamment fasciné. Ce livre contient de petits contes mais chacun est solide et complet. Au plaisir de continuer le voyage à travers la Black Library.
date de révision 05/13/2020
Hazelton Shephard

Je pensais que c'était censé être un peu un classique dans le monde de la fiction Warhammer mais je l'ai trouvé un peu identique pour être honnête. Bien qu'il s'agisse d'un livre, il se lit comme plusieurs histoires courtes, les descriptions sont répétées et à peu près la même mise en place et dénouement dans chaque chapitre / histoire.

Je lis ceci dans l'édition omnibus et je ne sais pas si je veux m'embêter avec les autres. Dommage, car j'ai toujours aimé le monde de Warhammer
date de révision 05/13/2020
Zaremski Penland

Trollslayer est une série de nouvelles courtes au rythme rapide entourant deux personnages nommés Gotrek et Felix. Ils partent pour une série d'aventures propulsées par la soif de Gotreks pour l'effusion de sang et les serments de Félix. Chaque histoire est vaguement liée à travers une petite introduction. Au fur et à mesure que Felix prend le rôle d'un scribe ou d'un barde en tant que conteur pour Gotrek, cela crée une excellente parenté en regardant la relation entre l'homme et les nains se développer dans l'univers Warhammer.
date de révision 05/13/2020
Boland Gusman

Les lecteurs se rendent compte que Trollslayer est vraiment une collection d'histoires courtes plutôt qu'une intrigue. Chaque chapitre suit les héros intrépides qui rencontrent les forces du Chaos, dans lesquelles il n'y a pas de personnages récurrents en dehors du titulaire Gotrek & Felix. Les aventures elles-mêmes sont simples, rapides et peu profondes, sans rebondissements ni vraies surprises. Cela dit, cela offre une explosion rapide, une réminiscence des premiers jours des jeux de rôle et des scénarios qu'ils ont évoqués.
date de révision 05/13/2020
Una Filipiak

Trollslayer était une lecture fantastique. Trollslayer avait une bonne variété de moments comiques et de scènes d'action intenses. Je suis un grand fan de la série Warhammer et c'est un livre à la hauteur de mes attentes. Je suis un grand fan de Gotrek et Felix et comment leurs différences en font une excellente équipe. Je recommande ce livre aux fans de Warhammer et à ceux qui recherchent une bonne histoire d'aventure fantastique.
date de révision 05/13/2020
Backler Auston

Ce n'est pas si mal en ce qui concerne les romans liés.
Le rythme est rapide, l'action est bonne et les deux personnages principaux sont OK, même si Gotrek est un peu trop unidimensionnel.
Le décor est celui du stock de fantasme sombre typique de Warhammer: la civilisation à deux pas de l'effondrement, avec des colonies comme de petites taches de faible lumière envahies par les océans de l'obscurité la plus profonde.
C'est un monde très "noir et blanc" (principalement noir), dans lequel les efforts des héros sont juste suffisants pour survivre un peu plus, mais il y a toujours une autre menace juste au coin de la rue. C'est bon de toute façon, on ne commence pas à lire un roman destiné aux fans de Warhammer qui attendent de la haute poésie.
date de révision 05/13/2020
Ellary Parbhudayal

J'ai essayé de le lire sur la base de ma nostalgie de jeu de rôle avec l'univers de Warhammer. J'aimais ces histoires quand j'étais plus jeune, mais je ne pouvais plus en profiter aujourd'hui. Une mauvaise écriture et un comportement étrange des personnages (même pour les normes Warhammer) font obstacle. C'est comme avec tous les films ou jeux préférés de votre jeunesse - vous vous en souvenez mieux qu'ils ne l'étaient réellement.
date de révision 05/13/2020
Demy Schleicher

De temps en temps, je m'aventure dans le monde fantastique tolkienesque de Warhammer.

Dans ce roman, nous apprenons les débuts de "Gotrek Gurnisson", un nain juré de racheter ses terribles péchés en combattant et en mourant dans un combat glorieux; et "Felix Jaeger", un érudit humain s'est engagé à immortaliser cette mort héroïque dans un livre, après que le nain en une occasion lui a sauvé la vie.

Ce qui allait très certainement être une mission suicide rapide se transforme en une série d'aventures sans fin contre des êtres horribles et des abominations maléfiques; à la consternation du pauvre Félix, qui est constamment entraîné dans d'innombrables batailles par ce nain suicidaire téméraire, qui semble ne jamais mourir enfin!

Je suis donc ici, encore une fois, aux prises avec une autre saga. Le premier des quatorze livres, la dernière fois que j'ai vérifié. Ouais, je n'apprends pas. Divertissant de temps en temps, parfois même drôle. Pas particulièrement recommandable, mais assez bon pour passer du temps fantastique.

Jusqu'à la prochaine fois,

-----------------------------------------------

De vez en cuando me aventuro en el mundo de fantasía tolkienesque de Warhammer.

En esta novela conocemos los comientos de "Gotrek Gurnisson", un enano que juró redimirse de sus terribles pecados luchando y muriendo en gloriosa batalla; y "Felix Jaeger", un humano escolar que juró inmortalizar esta heroica muerte en un libro, después de que el enano le salvara la vida en una oportunidad.

Lo que iba a ser certeramente una rápida misión suicida se convierte en una serie de interminables aventuras contra horribles seres y abominaciones del mal; para perjuicio del pobre Felix, que es constantemente arrastrado a innombrables batallas por este temerario enano suicida, que parece nunca finalmente morir!

Me veo pues, otra vez, en las fauces de otra saga. El primero de catorce libros, según me fijé la última vez. Sep, pas aprendo. De a ratos entretenida, a veces hasta divertida. Aucun particularmente recomendable, pero lo suficientemente buena para pasar un rato de fantasía.

Hasta la próxima,
date de révision 05/13/2020
Adelaide Poirer

Donc, le temps est la fin des années 1980, quand je suis au sommet de ma phase d'achat et de lecture de D & D et d'autres RPG (bien que pas vraiment en train de jouer) et dans la (sanctifiée) pages de Dragon Magazine Je vois une critique pour un nouveau jeu appelé Warhammer Fantasy Roleplay. Ce qui normalement ne signifierait pas trop pour moi - D&D avait à peu près la niche "vaguement quasi-médiévale / soulevée de Tolkien" pour moi. Mais l'examen était en fait assez enthousiaste, et le couverture du livre

Où tout a commencé

avait un nain avec un mohawk orange vif dénigrant l'enfer de quelque chose d'assez orque. J'ai donc commandé une copie dans mon sympathique magasin de loisirs de quartier, et je l'ai lu et j'ai été instantanément transporté - oui, le cadre était une sorte de fausse Europe standard - en fait, la carte était évidemment calquée sur l'Europe historique réelle - - mais il y avait un courant sous-jacent de quelque chose de plus grand dans le monde contaminé par le Chaos qu'il décrivait. (Et les cartes des villages et bâtiments médiévaux ressemblaient en fait à réal villages et bâtiments médiévaux, avec une bouffée de papier millimétré de 5 carrés au pouce à 10 pieds du carré.)

Donc, en plus du livre, j'ai acheté quelques-unes des premières aventures, que j'ai également lues et appréciées, mais c'était à peu près tout.

Avance si rapide vers 1999 ou 2000 environ - je savais que Warhammer était toujours en activité (et que Warhammer 40,000 en particulier allait comme des gangbusters), mais avait plus de présence au Royaume-Uni qu'ici; et ce fut aussi l'âge d'or (?) du roman lié au RPG; TSR (était-ce encore TSR à ce moment-là?) Les avait publiés par camion depuis les 15 dernières années, et à peu près chaque nouveau jeu de rôle essaierait également de lancer sa propre ligne de roman. Et j'avais ramassé quelques-uns des romans au fil des ans, car ils ont toujours A sonné comme exactement le genre de chose que je voudrais lire; mais l'exécution réelle des livres n'a jamais semblé être à la hauteur de la promesse. Mais je suis entré chez Oncle Hugo et sur l'étagère, j'ai vu des romans Warhammer, et l'un d'eux s'appelait Trollslayer et avait une photo d'un nain avec un Mohawk orange; et quand j'ai commencé à le feuilleter, j'ai décidé qu'il devait rentrer avec moi.

Ce que j'ai vu

Tout cela est une façon très, très, très longue (et peut-être inexacte) de dire: c'était un bon livre qui fait un excellent travail de capture de la saveur (excusez-moi - saveur) de l'ancien monde de Warhammer. Ce premier livre est plus une série de nouvelles liées qu'un roman, mais c'est tout à fait conforme à la tradition de l'épée et de la sorcellerie. Le tueur de trolls en question est un Gotrek Gurnisson (les tueurs de trolls sont des nains qui, pour expier une infraction grave, se rasent les cheveux en Mohawk et tentent de tuer autant de terribles bêtes que possible (idéalement des trolls) avant de mourir dans une bataille glorieuse) ; l'accompagnant comme amanuensis est un Felix Jaeger, un humain qui a des squelettes dans son propre placard. Ce livre relate certaines de leurs aventures antérieures en quittant des terres civilisées et en rencontrant toutes sortes de sectateurs du Chaos, d'hommes-bêtes, d'orques et d'autres horreurs dans leurs errances à travers les villes du Vieux Monde, la nature sauvage et (dans un conte particulièrement mémorable) les ruines d'un ancienne cité naine.

C'est un truc riche, sanglant et atmosphérique.
date de révision 05/13/2020
Abdella Phoolwati

Quand il fait noir dehors et que la journée touche à sa fin, le monde se tait chez le critique. Mais parfois, si vous écoutez attentivement, vous pouvez entendre des voix. Vous voulez regarder de plus près?
Venez me suivre dans le grenier jusqu'à une armoire. À l'intérieur du placard, il y a beaucoup de livres, de jeux et de bandes dessinées. Mais qu'est-ce que c'est? Entendez-vous les minuscules voix provenant de 3 boîtes en carton? Écoutons ce que les minuscules nains d'étain ont à dire:

"Est-il encore sombre?" demanda le guerrier du clan.
"Il fait toujours noir ici, stupide gnome! Et depuis 18 ans, j'ai ta hache sanglante sur le visage, donc je ne vois rien!" rétorqua le Briseur de fer.
"J'aurais aimé avoir vos problèmes. Vous êtes allongé sur le dessus de la pile, je suis en bas en bas de la boîte avec votre poids qui ajoute à mon inconfort chaque jour qui passe", a déclaré une voix d'en bas.
"Tais-toi, prêtre runique. Tu n'es même pas encore peint", a déclaré le guerrier du clan.
"Ouais", a ajouté le Briseur de fer "au lieu de nous plaindre, racontez-nous une histoire."
"Un des prêtres de Sigmar et de l'Empire?" s'enquit le prêtre runique.
"Booh!" hurla l'armée de nains en étain.
"Peut-être quelque chose à propos du moment où les elfes se sont séparés en hauts elfes et en elfes noirs?" demanda le chef spirituel.
«Si tu prononces le mot électronique une fois de plus, je jure que je descends là-bas et que tu fends ton crâne avec ma hache! hurla le guerrier du clan.
"Ce serait un soulagement pour mon visage", a déclaré le Briseur de fer.
"Eh bien, qu'en est-il des histoires sur le célèbre tueur nain Gotrek et son compagnon humain Felix?" demanda le prêtre runique.
Une acclamation bruyante monta d'une deuxième boîte, où les 10 figurines tueuses commencèrent à chanter "Tueurs, tueurs, tueurs!"
"Merci, prêtre. Vous avez réveillé les fous ... bravo," grommela le guerrier du clan.
"Eh bien, c'est Gotrek et Felix," admit le Briseur de fer.
"Là, les histoires ne sont pas à moitié mauvaises. Beaucoup d'action, de démons, de monstres et de sang", a déclaré le guerrier du clan.
"Bien qu'il y ait un manque de développement des personnages, des personnages féminins intéressants ou une énorme intrigue globale. C'est plus une collection d'histoires courtes", songea le Rune Priest.
"Je suis ici en toi, idiot-fally foptard, depuis 20 ans et tu n'as jamais développé de personnage, alors tais-toi et raconte la putain d'histoire avant que les tueurs n'arrêtent de chanter!" réprimandé le guerrier du clan.

Et c'est ainsi que le prêtre runique a raconté l'un des contes nains classiques de l'univers Warhammer. Il faisait encore noir, la hache restait toujours dans le visage d'Iron Breakers, mais au moins les tueurs semblaient heureux pendant un moment.
Laissons donc les nains à leur histoire et retournons dans notre propre monde. Mais peut-être que nous allons leur rendre visite à nouveau un jour.
date de révision 05/13/2020
Birkner Balmased

C'est une fantaisie "Tolkien-esqe" très standard. Un monde rempli de nains, d'hommes et de mal. Nos personnages principaux se retrouvent inévitablement "sur le chemin" de leur voyage de héros vers une grande inconnue. Structurellement, le livre est configuré comme une série d'aventures ou d'histoires courtes. Il se lit en fait un peu comme une fiction pulpeuse, car vous pouvez presque imaginer les histoires comme une version hebdomadaire ou mensuelle. Avec la façon dont le livre est écrit, il n'y a pas de point final défini que nos héros recherchent. On passe d'aventure en aventure.

Alors que le monde dans son ensemble est assez bourdonnant, les deux personnages principaux sont en fait assez amusants à lire et à former une paire intéressante. Tout à fait le couple étrange, nous avons le nain qui fait rage qui veut rencontrer sa fin glorieuse et ensuite nous avons l'humain instruit avec tous ses défauts humains essayant de documenter les dernières heures du nain.

Dans l'ensemble, ce n'est pas un chef-d'œuvre littéraire, mais c'est une lecture amusante et c'est léger. Si vous cherchez quelque chose à plonger pour vous aiguiser le palais pour un bon vieux fantasme, cela devrait vous gratter les démangeaisons. Ne vous attendez pas à trouver quelque chose que vous n'avez jamais vu auparavant.
date de révision 05/13/2020
Gal Sokotowski

Une collection d'histoires avec une sensation d'épée et de sorcellerie très forte.

Les histoires étaient plutôt bonnes, mais un défaut majeur de cette collection est qu'il n'y a pas assez de Gotrek. Je l'ai trouvé infiniment plus intéressant que Felix, et pourtant cette collection pourrait aussi bien s'appeler "Felix et Parfois Gotrek". Soit Gotrek disparaît pendant la majeure partie de l'histoire, soit est frappé d'incapacité, ou nous voyons simplement les choses du point de vue de Felix sans obtenir aucune entrée ou information sur ce que fait Gotrek. Je veux dire, qu'est-ce qui semble plus intéressant: un guerrier nain berserk avec un mohawk et un souhait de mort, ou un mec normal qui a peur la plupart du temps et se plaint de tout?
date de révision 05/13/2020
Florie Tevebaugh

"Manling, tu vas être la mort de moi!"

Avant de plonger dans mes divagations, j'ai pensé que je devrais mentionner que bien qu'il s'agisse d'une critique de livre pour «Trollslayer», elle s'est transformée en une réflexion sur d'autres romans de la série. Eh bien, les douze premiers romans de toute façon. Je ne sais pas comment cela s'est produit, mais c'est arrivé.

Gotrek, un Nain Trollslayer est un personnage vraiment difficile à aimer. Vous ne pouvez pas bien vous rapporter à lui (sauf si vous brandissez une hache magique - si vous faites votre super!). C'est principalement parce que le fantasme de Warhammer tourne généralement autour de personnages non humains. Cela n'aide pas le royaume est lentement dévoré par le Chaos, ce qui crée un monde plutôt désagréable et sombre. Je pense que j'ai foiré le sens des mots là-bas, eh bien, bienvenue dans le Vieux Monde. Ainsi, le `` Vieux Monde '' comme il était appelé est essentiellement érodé par toutes les forces mauvaises et mauvaises que vous pouvez imaginer (Chaos, Grecs, Vampires, Morts-vivants, Elfes Noirs, etc.). L'anéantissement est inévitable dans le royaume de l'Empire, ces Nains dans leurs cales de montagne et leurs meilleurs amis les Hauts Elfes qui ont tendance à Ulthuan, tout en sirotant, bien, quoi que les Elfes boivent, dans leurs hauts palais - "Nous ne nous soucions pas des problèmes des mortels "- un commentaire jetable typique des Elfes, partout et est un mantra des Elfes dans toute tradition, honnête. Il s'agit de «combien de temps pouvons-nous tenir la marée» au lieu de «nous pouvons tenir et gagner». Pour moi personnellement, j'adore les histoires fantastiques de Warhammer. Les personnages sombres et incessants et le monde impitoyable dans lequel ils vivent. C'est sombre à son meilleur à mon avis.

Pour moi, cela fait des personnages de Warhammer Fantasy qui sont vraiment unidimensionnels - ce n'est pas un négatif car vous savez exactement à quoi vous attendre des romans Black Library. La meilleure façon de décrire Gotrek est «toujours en avant, sans questions, sans remords et sans compassion. Felix aide à centrer le duo de manière plus humaniste. Alors oui, Gotrek est un personnage difficile à aimer parfois - il pirate, coupe et frappe les crânes. C'est son seul mandat. C'est un monde difficile après tout! Comme je l'ai mentionné, cela est équilibré avec son compagnon de serment lié Felix. Il est plutôt humoristique bien qu'une autre personne profondément défectueuse. `` Trollslayer '' aide à établir la base des futurs romans - Felix, en colère contre ses parents aisés et se sentant obligé de poursuivre une carrière familiale qui ne l'intéresse pas - s'enivre et tombe un jour sur Gotrek. Là-dessus, il prête serment de suivre Gotrek - c'est un peu plus compliqué que cela, mais essayant de rester libre de spoiler ici. Félix devient le `` souvenir '' de Gotrek, il enregistrera donc ses actes d'héroïsme et de bravoure jusqu'à son ultime destin. Félix, clairement là pour donner à Gotrek une audace bien nécessaire. Alors que le nain tue (littéralement) des centaines d'ennemis tels que les peaux-vertes, les démons et les trolls (assez drôle). Felix reste à l'arrière-plan au début, mais plus tard, il se bat aux côtés du nain austère, déployant des plaisanteries de choix et plus de pensées du point de vue d'un humain. Eh bien, sans cela, ce ne serait que du porno de tueur de mur à mur. Du point de vue des lecteurs, je suppose que vous aimez ou détestez ce type de caractéristiques archétypales. J'ai personnellement eu du mal avec la façon dont Gotreks est si mur de pierre en tant que personnage, que je me suis retrouvé de plus en plus attiré par Felix. Je veux dire que tout le monde aime le copain sage-cracking.

Pour l'histoire proprement dite, «Trollslayer» est une collection d'histoires courtes qui présentent les deux personnages du titre. Le premier s'appelle 'Geheiminsnacht', celui-ci concernait le sacrifice humain (des trucs effrayants!) À leurs dieux du Chaos. Un autre sur la trame de fond de Gotrek et Felix en ce qui concerne la façon dont ils se sont rencontrés et les raisons pour lesquelles Felix jure ce serment à Felix - c'est assez amusant, surtout pendant un défilé militaire et un Gotrek très ivre. Donc, leur histoire est vraiment étoffée au cours des romans de William King (les six premiers romans je crois). L'histoire la plus intéressante `` Wolf Riders '' de `` Trollslayer '' se concentre sur la progression du personnage qui révèle les défauts de Gotrek et peut-être plus intéressant ses désirs pour l'avenir - qui sont basiques, mais vous obtenez un aperçu du nain. On peut en dire autant de Felix. Alors que le duo s'est retrouvé à offrir ses services à un duc se dirigeant vers les princes frontaliers après avoir saisi ses terres. Felix tombe amoureux (plutôt rapidement) - l'amour et Warhammer, une combinaison intéressante. Quoi qu'il en soit, cela semblait au mieux gênant. Cela dit, tout au long du mandat de Felix avec Gotrek, cela peut être une course plutôt émotionnelle, c'est un événement régulier pour Felix de toute façon. Sautant ici, je sens que Nathan Long (qui écrit les six seconds romans après William King) plonge vraiment dans les émotions, les désirs et les choses qu'il ne veut pas de Felix - une famille riche et indifférente pour un. La suite de `` Wolf Riders '' est `` The Dark Beneath the World '', après quoi ils partent en quête avec un fanatique zélé appelé Aldebrand pour Zauberlich, héritage des Templiers des Cœurs de Feu. Des trolls crachant sont en cours dans celui-ci, il est plutôt bon, mélangeant un peu de savoir sur Karak Eight Peaks avec des moments risibles impliquant Alderbrand. J'ai mentionné Kat auparavant, elle apparaît dans `` Blood and Darkness '', c'est une histoire plutôt sombre, mais en traversant la forêt de Drakwald, ils tombent sur un seul survivant d'une attaque d'homme bête, Kat. Kat est un personnage récurrent et que j'aime beaucoup personnellement, étant donné que son histoire est en fait à la fois déchirante mais très Warhammer [ish]. Il y a quelques autres histoires telles que «La Marque de Slaanesh» qui ressemble à la façon dont la population de l'Empire devient cultistes et une autre appelée «Le Maître mutant», c'est comme Swamp Thing mais est contrôlée par un maître… rusé!

Alors, ce que je n'ai pas aimé. Eh bien, Gotrek pour être franc. Il tombe juste ennuyeux. J'ai mentionné précédemment comment je pense qu'il n'est qu'une chose et rien d'autre. Cela change beaucoup plus tard dans la série, mais sheez. 'Juste. Être. Intéressant.' Rien ne se passe vraiment tout au long des six premiers romans - bien sûr, les choses; arriver, mais Gotrek ne se développe pas en tant que personnage. Je veux dire qu'il perd un œil, est assommé, poignardé, etc., mais ce sont généralement des réflexions après coup pour le lecteur car il n'y a pas de réelle progression du personnage avec le Trollslayer. Cela n'aide pas car il est à peu près invulnérable, à rien (à part la magie, mais même alors, toujours invulnérable). C'est sa hache runique que vous voyez. Cela rend simplement la peur de la mort superflue. Il est à peine blessé, à part perdre son œil dans "Trollslayer". Comme je l'ai mentionné, Felix aide vraiment à dévier que Gotrek est tellement fade. Mais après un certain temps, même l'humour et l'esprit de Felix ont vraiment eu du mal à attirer mon attention. Parfois (je déteste faire ça), je lisais avec précision car je savais comment les combats allaient finir. Cela a malheureusement été transféré aux deux personnages. Les réflexions continuelles de Felix à propos de «quoi-si-mais-mais» étaient finalement inutiles, pour moi en tout cas.

Cela ne veut pas dire que les romans sont mauvais. Blimey, ce paragraphe précédent semble délirant. Il y a cependant beaucoup de points positifs et ils l'emportent sur les points négatifs. Ils sont exactement ce que vous devez attendre des romans fantastiques de Warhammer. Eh bien ceux qui sont bien écrits. William King aide vraiment à donner vie au monde de Warhammer, en particulier lors des combats de Gotrek et Felix avec Grey Seer Thanqual - qui est lui-même un drôle de sang. Le Grey Seer est très amusant pour moi - Nuln n'a jamais vu un comédien comme lui. Nathan Long excelle dans sa tentative de donner quelques personnages plutôt manquants au casting assemblé - comme Ulkira, qui est brillant. La formule éprouvée d'une bataille climatique fonctionne très bien. C'est juste, parfois, que les personnages s'enlisent dans les conflits sans fin. Cependant, quand ils sont intéressants, cela implique généralement leurs compagnons. Ulkria, est particulièrement attrayante car elle défie Gotrek et Felix. Il y en a quelques autres dont Kat, qui fait plusieurs apparitions, ainsi que l'assistant. Je dois mentionner qu'Ulkria a sa propre série, également écrite par Nathan Long.

Ce que King et Long font bien, c'est de transmettre les réalités de la bataille et de la guerre - ce qui devrait être prévu étant donné le cadre, mais c'est si bien fait. Parfois, ils ne font pas face à des chances insurmontables, d'autres comme le Grand Démon auquel ils sont confrontés dans 'Daemonslayer' ou le dragon tordu de 'Dragonslayer' donnent vraiment au lecteur une idée de la méchanceté et du mal auxquels ils sont confrontés. Attendez que les jumeaux sorciers Slaanesh plus tard, oh! C'est sûrement le sujet de Warhammer, non? Les batailles, le type de personnage de Gotrek, il faut s'y attendre, j'espérais juste un peu plus de progression de personnage avec Gotrek, ce qui ne se produit malheureusement pas avant les romans du crépuscule.
Je ne vais pas entrer dans les détails de chaque roman car j'ai l'impression que je leur dois une critique par eux-mêmes, ce que je vais aborder un jour. Attendez-vous à beaucoup de combats, de batailles avec un peu d'humour et vous ne pouvez pas vous tromper. Je dirai que ces romans ne sont pas intemporels, mais ils sont une bonne lecture pour ce qu'ils sont.
date de révision 05/13/2020
Tenn Fabiani

Un bon début pour une grande série. Il s'agit plus d'une collection d'histoires courtes, y compris une refonte de la nouvelle originale que King a créée les personnages il y a très longtemps. Les histoires forment toutes une période de temps dans la vie des personnages, peu de temps après avoir rencontré et voyagé ensemble, jusqu'au début du prochain livre.

Les caractérisations sont superbes, deux figures vraiment classiques du monde Warhammer. Les aventures sont chacune courtes mais diverses, vous donnant beaucoup de courts extraits d'un plus grand style d'épopée à venir.
date de révision 05/13/2020
Phillip Summerford

Pas mal, quelques histoires courtes sur Felix Jaeger & Gotrek Gurnisson dans l'univers fantastique de Warhammer. Certains étaient meilleurs que d'autres, mais après avoir lu The Stormlight Archive Trilogy de B. Sanderson, celui-ci n'a pas réussi à m'impressionner.
date de révision 05/13/2020
Zolly Shealy

Après avoir lu le livre original il y a 10 ans, j'ai pensé essayer la nouvelle version du livre audio de Trollslayer et je peux dire que cela fonctionne aussi très bien dans ce format!

Ce premier livre de la série Gotrex et Felix est une collection d'histoires courtes sous forme d'entrées de journal que Felix lit à propos de ses aventures avec Gotrex. Ce format s'avère très bien fonctionner dans le format livre audio et chaque histoire fonctionne bien comme une mini-aventure.

Cela ne frappe malheureusement pas les 5 étoiles, car certaines des histoires courtes n'étaient tout simplement pas au même niveau de narration que les histoires complètes dans les derniers livres de la série.

Je recommanderais une écoute et j'espère que Games Workshop publiera bientôt les prochains livres de la série (en particulier Daemonslayer!)
date de révision 05/13/2020
Weisburgh Manetta

Trollslayer raconte les exploits de Gotrek Gurnisson, un nain lié par le serment de meurtrier pour rencontrer son destin au combat, et Felix Jaeger, un marchand humain juré d'écrire les bonnes et puissantes actions de son compagnon. Le livre est formaté en une série d'histoires courtes, chacune gravitant autour de quelque malheur que le couple se retrouve, qu'il s'agisse de la faute de certains cultistes du Chaos ou obstinément poursuivi par une bande orque. Dans l'ensemble, Trollslayer est un excellent point d'entrée dans l'univers de Warhammer, avec Felix agissant comme une fenêtre sur le monde à travers laquelle le lecteur peut prendre les dangers d'une perspective plus ancrée.
date de révision 05/13/2020
Wesle Darrah

Gotrek et Felix. Quelque chose me ramène toujours à ces personnages. La série est une pure fiction de pâte trash, basée et liée à la franchise Warhammer qui la maintient encore plus loin. Malgré cela, les livres sont une pure joie à lire. Les personnages et l'écriture sont bien au-delà de ce qu'ils devraient être pour un simple livre basé sur un RPG. C'est pourquoi la série a fini par être un si gros vendeur et dure plus de 20 ans. Ils transcendent la matière grimdark et se détachent vraiment d'eux-mêmes et se tiennent au-dessus de tout le reste des offres de la Black Library par un LONG shot.

Malgré le fait qu'ils ne s'approchent même pas à distance de la tenue d'une bougie au Seigneur des Anneaux ou à Narnia, etc., je m'amuse beaucoup plus à les lire. Il y a un sentiment de plaisir dans les livres, presque comme regarder un film sérieux qui contient juste assez d'humour pour le garder léger.

Il y a juste quelque chose à propos de l'association de Gotrek (Un nain fou à la recherche d'une mort glorieuse) et de Felix (Un poète humain s'est empressé de suivre Gotrek dans sa quête par serment de sang et d'essayer tout pour garder la paire en vie malgré le souhait de Gotreks). Ils sont tout simplement une joie à lire, par plusieurs auteurs ainsi que plus tard dans la série.

Comme je l'ai dit, c'est de la poubelle totale de pulp fiction, mais j'adore chaque seconde et je ne pourrai jamais la poser une fois que j'ai recommencé la série. Oui, j'ai lu toute la série plus d'une fois!
date de révision 05/13/2020
Belamy Reguant

7 chapitres qui sont fondamentalement tous des histoires distinctes du nain préféré de tout le monde avec un deathwish et son meilleur compagnon, qu'est-ce qui pourrait mal tourner? Rien de plus simple, c'est la réédition du meilleur travail de William King en ce qui me concerne, montrant sa capacité incroyable à pousser l'esprit sec dans les batailles les plus sanglantes et implacables et les situations les plus profondes et les plus sombres. Il y a une maturation des personnages et un repoussement des frontières qui se produit tout au long, dans les premiers, vous obtenez ce qui ne peut vraiment être décrit comme la série de films Die Hard dans la littérature fantastique, que si elle peut être explosée, battue ou piratée en aucune façon, forme ou forme, alors vous pouvez parier vos derniers sous que cela va se passer de la manière la plus glorieuse. À partir de là, il y a une réelle concentration à montrer les personnages de Gotrek et Felix individuellement et en tant que partenaires d'aventure légendaires qu'ils sont connus pour devenir.
King a un véritable flair pour une fin ouverte à une aventure, beaucoup d'entre eux semblent avoir beaucoup plus à dire avec peu de pages à parcourir, mais ils se terminent toujours par un point satisfait, même s'il y a des affaires inachevées à construire sur. Trollslayer est un excellent outil pour ramasser et lire un chapitre à la fois, mais il est si facile et agréable à parcourir que je ne peux pas le voir durer au-delà de quelques séances avec n'importe qui.

Laisser un avis pour Trollslayer